Christophe Laurent DESCHAMPS
Enseignement à l'A.F. de Madrid, Animateur des Encuentros de literatura y cine en frances (Youtube), Lecteur passionné de Robert Musil et de Taha Hussein..
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 nov. 2021

La politique professionnelle ou celle du compromis moral

Pour Mme Manuela Carmena, maire de Madrid de juin 2015 à juin 2019, il est possible et souhaitable de "faire de la politique" sans les partis. Ceux-ci "cherchent des structures totalitaires; ils sont comme les religions ou les équipes de foot. En vérité, plutôt comme les religions, car pour le football on peut appartenir à deux équipes".

Christophe Laurent DESCHAMPS
Enseignement à l'A.F. de Madrid, Animateur des Encuentros de literatura y cine en frances (Youtube), Lecteur passionné de Robert Musil et de Taha Hussein..
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour Mme Manuela Carmena, maire de la capitale espagnole de juin 2015 à juin 2019, il est possible et souhaitable de "faire de la politique" sans les partis. Ceux-ci "cherchent des structures totalitaires; ils sont comme les religions ou les équipes de foot. En vérité, plutôt comme les religions, car pour le football on peut appartenir à deux équipes".

Cette ancienne avocate, puis juge spécialisée dans le Droit du travail, publie "La politica joven", le récit de son expérience dans ce qu'elle appelle "la politique professionnelle". Elle déclare, à cette occasion, dans un entretien au journal infolibre.es, que "la politique du compromis moral est bien différente de la politique professionnelle qui s'appuie sur une guerre sans pitié pour se maintenir au pouvoir, ou même pour rester dans l'opposition, parce que la seule manière de continuer à toucher son salaire est de rester là".

Naïveté, selon les uns, conscience vraie de ce qu'est "la politique", diront les autres ? Cette étoile filante de la politique en Espagne s'affirme cependant "très engagée dans le monde réel", notamment par sa carrière judiciaire, marquée par l'attentat d'Atocha, le 24 janvier 1977, dans lequel 5 de ses collègues ont été assassinés.

Et rapprocher cette conception de la politique du fait que l'un des membres actuels du gouvernement régional de Murcia (au sud-est de l'Espagne), le Conseiller pour l'Eau et l'Environnement, a perçu en juin dernier une des 21 aides pour "frais de garderie" fournies par la municipalité où il réside, ce serait.... sans aucun doute possible, de la pure "mauvaise foi". 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report