Yagg sauvé par les Yaggeuses et les Yaggeurs?

Depuis le 2 février, l'équipe du site Yagg, le média unique en son genre, dont je suis l'un des fondateurs, a lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule. Elle est destinée à faire connaître un changement majeur dans le développement de Yagg, le premier média d'Information politique et générale consacré en grande partie à l'actu LGBT: six ans après la création du site, nous avons décidé de passer du tout gratuit au partiellement payant.

Concrètement, à partir du mois d'avril, le contenu généré par les membres du site (communauté et blogs) restera gratuit, et une grande partie des Infos sera réservée aux abonné.e.s. Les abonné.e.s auront également accès à des contenus spécifiques et à des offres spéciales.

Ce n'est pas évident de faire le pari que des internautes habitué.e.s à consulter l'info gratuiement acceptent de payer pour lire Yagg.

Pourtant, plus de 4 semaines après son lancement, la campagne a déjà permis de recruter 700 abonné.e.s dont une grande proportion a payé pour un an voire deux. Le signe que ces Yaggeurs et ces Yaggeuses (un nom que les internautes ont trouvé au lancement du site) sont prêt.e.s, au delà de leur abonnement, à soutenir un média indépendant. C'est pour nous encourageant et cela montre qu'au delà des mots, les lesbiennes, gays, bis, trans et leurs hétéralliés tiennent à ce que vive un média qui leur donne la parole. Un média qui s'intéresse à des thématiques abordées souvent de façon spectaculaire par les grands médias.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.