Christophe Thollet Vigere
aérosculpteur, motion designer, vidéaste et couteau suisse pour des artistes
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 avr. 2020

hommage à Gotlib

5 décembre 2016 Chronique BD

Christophe Thollet Vigere
aérosculpteur, motion designer, vidéaste et couteau suisse pour des artistes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Gotlib a bousculé ma vie quand j'etais en 3eme au college de Boigne de la Motte Servolex.
C'était pendant le cours de latin. On était tout une bande de bons élèves à se retrouver a ce cours de latin. On acceptait gentiment cette heure déconnectée de tous nos centres d'intérêt parce que c'était l'occasion de retrouver toute une bande de très bons copains éparpillés dans d'autres classes. On avait decouvert que l'édition de poche des grandes oeuvres de Gotlib (chez j'ai lu BD) tenait pile poil dans le bled de latin ouvert sur le bureau, offrant un bouclier entre nous et le prof de latin qui ne quittait jamais son tableau noir. Notre prof nous prenait pour de bons eleves assidus plongés dans nos versions latines alors que nous retenions nos fou rires en nous lançant dans de très laborieuses reproductions des dessins du vrai maitre de cette heure de cours...
Je m'amuse souvent a dire que c'est grâce à ces cours de latin que je suis parti faire un bac d'Arts appliqués (où j'ai eu la chance de me frotter à bien d'autres grandes amitiés et biens d'autres grandes oeuvres). En vrai je dois beaucoup plus que ça à ces cours de latin car Gotlieb m'a ouvert les yeux sur un monde léger et foisonnant, un monde tordu et délirant. Il nous apprenait à aimer le latin (très présent dans ses planches) et à glisser du graveleux dans de très sérieuses explications sur des théories sans queues ni tête. Il nous apprenait a rire à differents niveau de lecture. Il nous faisait chercher le surréalisme, la petite bête, l'esprit de contradiction dans le petit monde qui était le notre. A la même époque, on était tous comme des dingues de le voir apparaitre dans les premières secondes du générique de "les nuls l'émission", les grands héritiers de son oeuvre colossale. Je suis bien triste parce que c'est comme si un copain de classe venait de nous quitter.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra