Morning, running and shooting

Enfin surtout shooting parce que la montée est costo...

Morning, running and shooting

Enfin surtout shooting parce que la montée est costo...

Entendre l'éclatement du givre sous chacun de mes pas de course. Le souffle saccadé de ma respiration. Les bruits de la vallée qui disparaissent en s'enfonçant dans les chemins. Les cloches lointaines et douces de quelques vaches.

Voir doucement le gel se transformer en fines gouttelettes sur la peau des surfaces qui ont traversé le froid de la nuit. Des reflets glacés sur une nature dont le coeur se met à battre au ralenti. Le pouls serein de tout se beau monde qui en a vu d'aure.

Arriver tout là-haut auprès de mon arbre qui s'est déjà tout déplumé pour tapisser son sol d'une couche nourrissante et protectrice.

Respirer.

Entendre au loin les bruits d'un train dans la vallée, le grondement lointain de l'autoroute.

A travers la brume qui s'efface en s'accrochant à l'Isère, deviner des circulations de reflets dorés. Où vont-ils tous dans le rythme regulier de leur vie ?

Prendre un peu de hauteur sur toute l'activité économique que j'etudie dans l'ecriture des episodes des videos de Papa Vigere.

Et puis redescendre dans une course defoulante jusqu'à ma table de travail... J'ai tellement à apprendre, à faire, à tourner, à monter, à animer dans ce grand chantier qui prend de plus en plus de sens dans mon année blanche.

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 © Christophe Thollet © Christophe Thollet

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.