MANIPULATIONS DE LA BIELORUSSIE MAIS EN FRANCE AUSSI .....

Affaire de l'avion détourné par Biélorussie avec "mail provenant du Hamas". En fait arrivé 27' après ordre de détournement. Finalement comme en France où, suite à des délits, j'ai fait des signalements légaux à l'Université de Poitiers et 5 présidents ferment les yeux. Mais ne font pas rien ... contre moi! Voilà des exemples de leurs manipulations.

Je vais me contenter de parler des faits et de manipulation.

Les journaux de 20 heures viennent de parler d'une nouveauté, à savoir la manipulation des médias via des documents truqués. Ici, il était question dumobile du "détournement" avec une annonce d'attentat à la bombe  annoncée par le Hamas. D'abord, je n'avais jamais entendu parler, ou très rarement, de terroristes qui vous annoncent .... ce qu'ils vont faire!

Ce soir il est annoncé que le fameux "message avertisseur" est parti ... soit disant envoyé par le Hamas, 27' APRES L'ORDRE D'INTERCEPTION PAR LA BIELORUSSIE. On est donc dans une manipulation évidente, destinée à faire "écran de fumée".

Je vais vous parler d'un fait qui s'est déroulé dans notre vieille et bonne France en 2002.

Depuis 1996 je signalais  à l'Université de Poitiers (UP) 4 délits in fine, commis par 4 profs (VIGNEAU, MONTAGNE-VILLETTE, SIMON et GUILLON) et 2 élus (DONNEFORT et RAFFARIN, impliqué dans 2 des 4 délits et qui n'en a pas profité matériellement mais le total des 2 est très importants).

Malgré la répétition des signalements rien ne se passe car entre les "amis profs impliqués" et le patron de la Région et personnalité nationale, il y a des "gens à ménager". En 2001 je trouve une opportunité d'entrer dans le haut de la structure avec une élection partielle au CA de l'UP et je suis élu. Lors de diverses sessions j'utilise divers sujets pour demander une exemplarité dans le respect de nos règles et Lois, mais ... nul ne bronche.

Devant cette "omertà" de tous bords et de tous âges (car aussi bien les élus des personnels, mais aussi les représentants étudiants et les nommés de lea Société Civile" se sont tus), je décide pendant les fêtes de fin d'année de faire un mémoire relatant les faits. Je le donne à lire à 5 personnes et seule1 me répond "tu as raison mais ce sera dur". C'était il y a 19 ans et cela dure encore!

Fin janvier, je distribue (à mes frais pour tout) 120 exemplaires à tous les membres des 3 conseils universitaires et PERSONNE NE ME CONTACTE. Plusieurs fois, lors de séances du CA je demande au président ESPERET ce qu'il en est "on s'en occupe Jean-Sylvain". En fait, ils préparaient leur coup et attendaient "le créneau".

Lors d'une réunion du département de géographie, le 25 avril 2002, le directeur GONIN annonce une question non inscrite et donc non valable "vote d'une motion demandant l'indignité de Jean MAGAGNOSC pour propos qui portent atteinte à la réputation de l'UP"??? 

Ainsi un CA officiel ne traite pas de délits qui ont causé entre 350 et 500.000 euro de dol à l'UP et une réunion de Département (qui n'est qu'une structure technique) ... traite non pas des faits mais de l'auteur des signalements légaux et citoyens. Et la majorité de ces personnes étaient du SNES et ... mes co listiers au CA de l'UFR depuis des années.  Seuls 2 collègues s'opposent et les 2 secrétaires refusent de participer au débat et à ce vote inique. MERCI!

Bien entendu la motion est adoptée grâce à 8 voix des "juges staliniens". Et le 26/4 elle arrive à la présidence de l'UP et à l'UFR.

Et quelques jours après, je reçois une lettre qui me notifie mon "indignité" et la suppression de tous mes mandats et fonctions y compris électifs. Je refuserais de m'abaisser à cela et, sans obstacle de leur part (peur de quoi?) JE FINIS TOUS MES MANDATS ELECTIFS.

Et après le "tribunal stalinien", le vocabulaire très soviétique avec des  allusions à "ma fragilité", "mes tendances à l'obsession ...". Plus tard, lors de mes ennuis avec JEAN, pdt de 2012 à 2020, une fin de soirée, après 23h, j'ai reçu un message de M. BREUILLE qui me disait "mais vous êtes malade ...". Je lui demande la raison de son contact et "réaction normale devant vos écrits". Et relation avec JEAN? "Aucune" sauf que je recherche sur web et ce monsieur est le mari de Coralie BREUILLE .. conseillère municipale PCF de Poitiers, donc aux côtés de JEAN au CM!

Et voilà enfin la manipulation. Je regarde la lettre et la date est le 23/4 soit ... 2 jours AVANT LA REUNION sur la motion? et donc une preuve de plus que tout cela est une manigance de la présidence de l'UP! Autre question : si vraiment mes propos dérangeaient tant, pourquoi attendre? Mais tout simplement parce qu'au département de géographie, un collègue, C. GENRE (CG), figure de l'UP, représentant syndical SGEN- CFDT et très fin connaisseur de toutes les règles et élu national (CNRS et autres). Lui présent c'est la manoeuvre assurée de capoter. Donc, il fallait savoir quel jeudi (jour de la réunion du Dpt) CG serait pris à l'UP et donc absent du Dpt! CQFD!

J'ai signalé cette "bizarrerie" à ESPERET et PASSERAULT = détail ...

Autres détails récents : nouvelle présidente en décembre 2020 et je lui avais annoncé, comme aux 2 autres candidats que je ferai le signalement légal. Et 16/12 j'envoie via le système de lettres électroniques de la Poste une LR-AR à son nom et adresse.Mais le lendemain , bloquée pour "adresse erronée"??? Et j'envoie donc une copie via mon bureau postal et même sort à Poitiers. Appels au 3631 et je demande ce qui se passe ... finalement,t copie arrive une semaine après. Mais la LR-AR partie d'Orléans ... dans la nature et in fine 17 écritures! Malgré mail à direction de la Poste au siège. Et comme rien, le 12/1 la LR-AR repasse sous le scan du tri de Poitiers. Là message le 13/1 à direction courrier avec menace de plainte. Et bizarrement, le 14/1 à 8h23, appel téléphonique des services d'Orléans. "Désolé M. MAGAGNOSC mais votre courrier a subi des écritures erratiques. En fait, votre lettre a été remise le 4/1 à la présidence de l'UP et nos services ont l'AR signé.". Mais là, tout de suite question "mais comment une lettre remise le 4/1 à LAVAL serait repassée le 6 puis le 12 ... ai centre de tri à des km de là.?" autre question : je connais le sérieux des postiers et comment l'AR redonné signé le 4 ... aurait été gardé jusqu'au 14 et par qui? Enfin , le 6 j'avais envoyé un message transmis à la Poste de Poitiers et comment pas de réponse alors que ... l'AR était soi disant entre les mains des postes dès le 4? Et à réception de l'AR d'abord en copie via internet et ensuite en mains propres et là surprise car AR absolument nickel, propre alors que les AR sont habituellement repris en vitesse et froissés. De plus signature rapide de l'AR de la copie or là, écriture et signatures posées, différentes ...

J'ai demandé des explications au service client de la Poste et très étonnantes. Soit disant ma lettre avait une adresse erronée et ... différente de ce que j'avais écrit et qui était celle imprimée à Orléans. En bref et en clair, il y a eu une manipulation.

Or seule LAVAL donc l'UP connaissait l'existence de l'arrivée de la lettre et son contenu. Et la Poste l'ignorait. Donc comment cela a-t-il été réalisé et par qui? En tout cas, une plainte est en cours de mise en place pour détournement de courrier (art 226-15 : emprisonnement d'1 an et 45.000 euro d'amende. A propos, le 14/1, la poste m'a offert 7,50 euro de dédommagement pour les 4 semaines d'acheminement de la LR-AR de signalement.... royal et puéril ... comme toutes ces actions ... 

mais nos responsables n'ont-ils rien d'autres de plus sérieux à faire que de se tordre l'esprit pour imaginer de tels stratagèmes ... 

Vous voyez, il n'y a pas besoin d'être dans un régime comme celui de la Biélorussie appuyée par POUTINE pour avoir des personnes, responsables et élus, qui manipulent. A suivre!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.