Fédération des Transports CGT: Les salaires de la honte

Décidément la Fédération des Transports n’en finit plus de pourrir…Un nouvel épisode  peu glorieux de la saga des tricheurs vient se rajouter aux turpitudes du Trésorier Sebastien Davy et du Secrétaire Général Jérôme Vérité, le fidèle vassal de Messieurs Lepaon et Martinez .

Monsieur Vérité, symbole de la dérive des syndicat, usurpateur tant sur le statut de syndicaliste que sur celui de Secrétaire Général semble protégé et soutenu par la confédération contre vents et marées. M.Martinez a beau jeu de jouer les révolutionnaires devant les médias quand on observe ses pratiques douteuses en interne. D’un côté il dit soutenir les grévistes et en interne il fustige la caisse de grève…un comble quand on voit le succès de cette démarche de solidarité initiée par la base.

Nul doute que suite à l’épisode qui vu récemment les syndicats cheminots recadrer avec force leur Fédération, hostile à la caisse également, M.Martinez s’empressera de changer d’âne comme les mouches pour finalement distribuer lui aussi les chèques aux grévistes, ce qu’il refusait de faire jusque là…les voies de la politique confédérale sont décidément bien manifestes…

mais refermons cette parenthèse pour revenir à notre chère Fédération des transports, théâtre tragique d’un mauvais scénario de série Z avec de très mauvais acteurs qui se sucrent sur un budget hollywoodien .

Après avoir annulé moult commissions exécutives, comme s’il n’y avait pas de travail (bon en même temps force est de constater qu’ils ont des tresses dans la main!) , la dernière stratégie fumeuse, au frais de la FD bien sûr, a consisté à exclure du Bureau Fédéral sans avoir mis le débat à l'ordre du jour, tous les membres qui les ont assigné pour tricherie au dernier congrès Fédéral précisément pour ce motif d’ailleurs…Cette nouvelle décision anti statutaire va générer sans aucun doute un nouveau procès que la Fédération ne pourra pas assumer ni politiquement ni financièrement...Ils s'en foutent ils sont payés sur le dos des salariés et c'est exactement ce qu'ils veulent maintenir en plus de protéger les spécialistes du bourrage des urnes.


Les deux usurpateurs, convaincus de tricherie au dernier congrès fédéral s’accrochent au Rocher fédéral comme des moules…C’est que la roche est d’or et que loin des considérations militantes, nous avons tout simplement affaire à un "hold up" éthique,une course aux salaires…Et oui, car à la Fédération des Transports, on paye les politiques, ce n’est plus de l’engagement militant c’est du vampirisme de cotisations…!

Jérôme Vérité c'est un peu le « Dracula » du syndicalisme...S'il n'est pas syndicaliste mais il se nourrit de la veine et du sang des syndicats...La FD des Transports c'est un peu les Carpates de Montreuil...Le militant arrive vierge et il se fait mordre dans le cou par un Secrétaire Général affamé...glaçant non?

Si les postes politiques ne manquent pas d’intérêt (quand on travaille!), il faut comprendre ici les enjeux financiers qui se cachent derrière cet enfumage militant.

Ci joint un courrier de militant écoeuré quand il découvre la grille de salaire mise en place pour les nouveaux capitalistes de la Fédération. Et oui autant formaliser par écrit pour essayer de justifier officieusement une grille qui fait scandale depuis qu'elle est révélée aux vrais militants qui font grève et qui sont payés au lance pierre.


Si chacun peut comprendre que les structures peuvent dans certains cas embaucher, financer des salariés, là il s’agit d’une autre démarche. On rémunère les militants pour leurs responsabilité politique…une aberration pour un militant, une hérésie pour le principe de l’engagement, une escroquerie pour les salariés qui cotisent…mais jugez plutôt par vous même , le courrier sincère de ce militant et la grille de salaire sont édifiants.



Délégué syndical CGT THOMSON
A l'attention des membres  de la CEF  Transports
M. Jérôme VERITE
M. Philippe MARTINEZ
M. David GISTAU
Objet: LRAR+Mail : INDIGNATION
Camarades,

 Etant syndiqué depuis 1969 à la CGT  et délégué syndical CGT à l'usine THOMSON CSF je  me permets de
pouvoir  m'exprimer au regard des  faits suivant :

Si  cette grille est vraiment  officielle avec des  taus horaires  de 16.24€  à28,78€ de  l'heure comme rémunération selon l'ancienneté, je trouve cela SCANDALEUX, aucunement justifié  pour des salariés. Je ne  parle pas du 1/2 quatorzième mois alors  que des branches du transport n'ont pas le 13 ème  mois !!l
Vous êtes des élus, des  représentants de la classe  ouvrière, je vous  rappelle que vous n'avez pas de
 responsabilités, mais des ENGAGEMENTS vis-à-vis de la classe  ouvrière que vous pouvez  rendre à tout moment!!!
Tous les jours et  nuits nous  militons sur nos heures personnelles,  j'espère que ceci  n'est qu'allégations car il  serait regrettable de  constater que vous êtes devenues ce que nous  combattons tous jours !
Si  cette grille de salaire est réelle vous êtes une  honte pour les valeurs syndicales  de la CGT sur le dos  d'adhérents qui payent leurs  cotisations sur des salaires à 9,61€  de l'heure voir moins  pour les privés  d'emplois et les  retraités.

Défendant les  valeurs démocratiques de la CGT depuis près de 50 ans, j'attends une réponse.
 Fraternellement


Merci aux camarades indignés qui m'ont fait parvenir la grille de la honte,ubuesque, jointe avec ce courrier, échelonnée sur une ancienneté allant de 1 à 23 ans et au-delà...Donc une fois qu'on a un mandat surtout on ne le lache pas.


La place est plus sûre à la FD des transports que chez l'employeur et bien mieux payée...C'est sûr que vu les niveaux de salaires , ça vaut le coup de bourrer les urnes au congrès!

A partir de 2882 euros par mois la première année, on grimpe à la vitesse de la lumière (le transport express version FD) à 5102 euros en fin de parcours, 13ème mois, 1/2 quatorzième, une prime vacance...rien n'est épargné pour satisfaire les militants qui prennent des responsabilités fédérales...La, on ne dépense pas pour un bureau , on répartit l'argent du bureau , heu, des cotisants un peu comme ce que l'on critique chez nos parlementaires...

C'est un peu comme à la confédération ou on donne des responsabilités à des gens qui se font virer par leur syndicat pour des faits assimilés à de la corruption...donc ne comptez pas sur M.Martinez pour s'indigner, il semble couvrir le même genre de bidouilles et de financement...Rappelez vous comme il s'est empressé de blanchir son prédécesseur…C’est d’ailleurs lui qui soutient Monsieur Vérité, allez savoir si la dernière stratégie n’est pas inspirée par les couloirs confédéraux….

Le bruit court que Monsieur Vérite ( qui sait qu'il ne tiendra pas jusqu'au bout du mandat qu'il a volé!) aspire à devenir Président du conseil d’administration de la SGAM Caisse de groupe d’assurance Mutuelle), vu que c’est la Confédération qui valide , on peut craindre le pire…Le salaire serait de plus de 6000 euros…ça aussi c’est glaçant…alors y arrivera t-il? Le syndicalisme serait le nouveau tremplin des opportunistes incompétents? Nous verrons si la Fédération parvient à se débarrasser de genre d’individu, rien n’est moins sûr.

Tout se paye un jour, et l’argent que vous prenez sur les cotisations, vous le paierez d’une façon ou d’une autre. La majorité de la Fédération des Transports est honnête, bien qu’absente…elle finira par se présenter en Commission exécutive et elle viendra vous botter le cul et vous virer…les sangsues n’ont pas leur places dans le syndicalisme!





 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.