Bison futé au Capitole!

Biden et Trump, le revers de la médaille!

Décidément, le virus  COVID-19 aura fait tomber autant de masques qu’il en a imposé !

D’abord, le masque de l’extrême droite qui ne semble pas protéger de l’extrême connerie. Il suffit de suivre la Macronie et ses journalistes pour comprendre combien il leur est difficile de la nommer. L’enjeu est complexe puisqu’il s’agit de son premier allié, puisqu’en France les fachos sont devenus le passeport qui ouvre la porte au second tour des présidentielles. Ceux qui ont découvert les aventures de Bison Futé au Capitole ont découvert que l’Amérique de Trump, sudiste et raciste est décomplexée, opportuniste et conquérante.

Mais les images de ce show à l’américaine permettent aussi de découvrir qu’ils semblaient être les bienvenus. Comment peut-on accepter sans se poser de questions, que ce lieu sacré de la démocratie yankee n’était pas protégé le jour d’une investiture si controversée?  

Ils auraient voulu se débarrasser de Trump et de ses contestations qu’ils n’auraient pas fait mieux ! N’est-ce pas cocasse, de faire de Donald, le canard de la farce ?!

Ils l’ont même censuré, démontrant ainsi la nouvelle puissance et dictature politique des GAFAS qui s’affirment en gardiens féroces du politiquement correct.

Je ne me souviens pas avoir entendu les journalistes français s’indigner et enquêter sur ces mouvements d’extrême droite qui sont pourtant liés de près à nos fachos locaux.

Bien sûr, ils ne cautionnent pas les nazis apparents mais de là à faire le lien avec les Lepen, il ne faut pas trop en demander.

Ces mêmes chroniqueurs qui encensaient le putsch de Gaido au Venezuela trouvent indécent aujourd’hui l’invasion du Capitole et ils se lancent alors dans un parallèle improbable avec le droit à l’insurrection de notre Révolution française et avec les gilets jaunes pour conclure que c’est encore la faute de Jean-Luc Mélenchon, le fameux trumpiste… !

Les mêmes qui hébergent les Zemmour et Lepen à longueur de plateaux TV, n’avancent plus masqués. Ils ont été testés positifs au virus de la droite profonde depuis bien longtemps.

Pendant ce temps à 3h du matin, Macron nous explique que tous ces furieux, ce n’est pas l’Amérique…

Ha bon ?! Pourtant, c’est un peu comme ça qu’elle s’est construite, à coups de winchester, de capitalisme sauvage, de massacre d’Indiens, d’esclavage pas si lointain…Ce n’est pas du complotisme, juste de l’histoire que l’on peut lire dans n’importe quel manuel universitaire. L’épisode du Capitole nous informe aussi sur cette fameuse démocratie qu’ils ont su imposer en Irak, en Afghanistan ou dans toute l’Amérique du sud, à coup de putsch et de bombes et au prix de millions de civils…mais c’est pardonné parce que les talibans et Saddam Hussain étaient des méchants musulmans et des dictateurs. Donc on peut tuer des civils par millions quand c’est pour la bonne cause !

Enfin, faire passer Joe Biden pour le grand vainqueur, alors qu’il est manifeste qu’ils ont autant triché l’un que l’autre, est une hypocrisie sans nom. L’Amérique bananière a de beaux jours devant elle, d’autant que la future politique du  grabataire Biden (qui n’a rien à envier à la momie de Bouteflika !) ne sera pas bien différente de celle de Trump.

Blanc bonnet et bonnet blanc et le KKK sera bien gardé !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.