Macron, un sacre pour le massacre!

Dites Manon à Macron !

L’actualité nous réserve chaque semaine ses surprises, ses rebondissements et les désormais sempiternels mensonges d’État, plus ou moins relayés par des médias qui tentent encore de donner le change !

 On sent bien que Manu est à bout de souffle, sûrement à force de cracher sur les Français. Il hoquète, trébuche, blêmit et gageons que ce teint de craie n’est pas seulement dû aux substances dont il a besoin pour s’égosiller pendant huit heures, le roitelet n’est pas un surhomme !

 Alors qu’il était ministre de Hollande il expliquait dans l’OBS qu’il manquait un roi en France, l’interview est passée inaperçue, pourtant elle présageait l’absolutisme du personnage.

 Son principal ministre, Édouard Philippe, comte du Grand Débat, nous a gracieusement octroyé les privilèges d’un des derniers mensonges d’État. Ses baillis ont recensé 2 millions de manants contributeurs, qui se hâteraient de payer la dime et la gabelle pour honorer les dépenses royales de notre bon roi et qui souhaitent bouter les Sarazins hors de notre belle France !

La pucelle de Montretout a fait allégeance et a prêté serment et fidélité pour servir les intérêts de la couronne européenne.

 De nombreux troubadours et ménestrels venus de BFM, CNEWS et autres fiefs des ducs de Drahi et barons Niel, se sont fait les Héraults de ces nouvelles réjouissantes pour les bourgeois et les nobles de nos bonnes villes.

Je m’amuse du pire, en fou du roi, pour tenter de dépeindre autrement la période extraordinaire que nous vivons. Ce n’est pas drôle, même s’il faut en rire pour rester debout et faire face à l’horreur, la violence et le mépris de classe qui caractérisent la nouvelle tyrannie des temps modernes !

L’absolutisme théorisé du XVIe siècle, est à l’origine de l’État moderne et en partie de son administration, au XXIe siècle, il est en revanche l’expression d’une dégénérescence.

 Macron et son équipe de Laquais, mentent sur les chiffres, nomment leurs proches à tous les postes éminents de l’État.

je pense bien sûr à la subtile nomination à la tête de la Française des jeux, de la compagne de l'inénarrable Legendre, patron des LREM, mais aussi à Hugh Bailey, conseiller industriel d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie, nommé à la tête de General Electric France.

Le népotisme et le clientélisme prennent tout leur  sens dans la France de Macron qui se limite au cercle de ses valets et vassaux.

De même, ceux qui privatisent ADP sont les vampires d’hier, gorgés du sang des Français, à l’instar de - Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail, administratrice d'ADP (2014 - 2017) ou encore Clément BEAUNE, Conseiller Europe de Macron, Directeur Général adjoint d'ADP Management (2016 - 2017) , sans oublier Pascal CONFAVREUX, Conseiller technique diplomatie économique de Macron, conseiller du PDG d'ADP (2016 - 2017) et la discrète Justine COUTARD, Directrice adjointe de cabinet de Gérald Darmanin, Directrice des finances, de la gestion et de la stratégie d'ADP (2016 - 2017).

Ces sangsues n’ont ni scrupules, ni éthique, ni morale pour une raison unique, ça ne paye pas en dividendes !

Que dire de Claude Malhuret Président du groupe les indépendants au Sénat, qui insulte les gilets jaunes à la tribune du sénat, persuadé que ses bons mots justifient l’arrogance de sa caste !

L’ancien maire de Vichy, ça ne s’invente pas, est un parfait exemple de cette droite décomplexée qui hait autant le peuple qu’elle le craint.

Pendant ce temps, Madame Loiseau réinvente le seuil de pauvreté garanti pour tous !

Des miettes pour les moineaux qui viendront bientôt lui clouer le bec !

Mais fort heureusement, nous avons le soleil de Rufin, la vivacité de Manon et Adrien qui entre deux débats à l’assemblée vient pulvériser Marine et ses cafards !

 Dites Manon à Macron et à demain dans les rues, puisque nous sommes vendredi !

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.