14 juillet, Macron hué, souille l’histoire de France!

Steeve, Zineb, les oubliés de la République meurtrière

Je fais une intolérance au mépris de classe et la connerie me fait mal à la tête !
Mais va-t’en donc François, tu nous fatigues, tu as perdu toute crédibilité sans parler du peu d’honneur que tu n’avais d’ailleurs plus depuis la primaire du PS !
Les réseaux sociaux ont ressorti tes tweets et tes mensonges et tu as le cul sur le Barbecue, aussi rouge que les homards dont tu t’es délecté, hypocrite !

Bien sûr, sur BFM, les rois de l’évasion fiscale tentent de nous expliquer que nous serions dans une « scandinavisation » de la politique !
Nous les Gaulois, les Bretons, les Méditerranéens, les Occitans, les Basques, les Girondins, la liste est longue et bigarrée, nous serions devenus Danois, Suédois, vikings ?
Juste parce que l’autre blaireau mondain s’est fait gauler avec des pinces de homards et du vin à 500 balles sur sa table décorée avec des pétales de roses !

Monsieur et Madame de Rugy invitent leurs potes au frais du contribuable et nous serions malintentionnés de leur rappeler qu’ils sont sensés payer avec leurs propres deniers ?

C’est un privilège nordique l’honnêteté ?

Si tu fais de la politique en France, tu peux être malhonnête, par contre si tu es pauvre, il te faut respecter la loi, et si tu n’es pas d’accord, va vivre en Norvège.

Ce soir, c’est le 14 juillet 2019, un moment propice pour parler de privilèges, de Révolution et de têtes qui roulent dans le caniveau !

Manu a défilé sur les champs, au milieu des sifflets, des appels à la démission et des violences. Une fête nationale inédite, une femme a encore perdu un œil aujourd’hui, c’est devenu un classique de la macronie.

J’ai une pensée pour Steeve, qui a fini dans la Loire après une charge violente, injustifiée de notre Police devenue milice, c'était le soir de la fête de la musique et les haut-parleurs diffusaient : "la jeunesse emmerde le front national". 

J'ai également une pensée pour Zineb Redouane dont on sait aujourd’hui qu’ils ont visé sa tête à la fenêtre avec un tir tendu de LBD. C’est le nouveau Ball-trap de la police de Castaner, la police décomplexée qui vise les femmes arabes aux fenêtres !

La police politique de Macron arrête les figures des Gilets Jaunes, Maxime, Éric, Jérôme, sans raison le 13 juillet, juste parce qu’ils prévoient de participer au 14 juillet. Le ministère de l'intérieur trie les bons citoyens des mauvais.

Les zones de non-droit ne sont pas en banlieue comme le crie le petit Zemmour, dont le nom vient d’un petit village algérien qu’il renie en s’essayant au racisme.

Les zones de non-droit sont partout en France, tous les samedis, le 14 juillet, sur les champs Élysées et dans tous les endroits ou Manu ose encore se montrer.

La police politique de Macron n’a rien à envier à celle de Poutine; ils ont emprisonné arbitrairement, ils ont perquisitionné les journalistes illégalement mais aussi la France Insoumise pour voler les fichiers d’adhérents et pour décrédibiliser le mouvement.

Ils ont frappé les femmes, les citoyens, gazé des gamins, des handicapés, ils ont éborgné, ils ont tué des jeunes, des vieux. Vive la France ?

Ce n’est plus notre France et le 14 juillet doit rester le jour symbolique de la fin des privilèges et de la féodalité.

Ils ne paient rien pour attendre, nous sommes les héritiers de Saint-Just et de Danton, de Robespierre et de Marat, aiguisons nos piques et notre conscience pour que la France retrouve les couleurs du drapeau, qu’ils ont souillé de notre sang.

Mon lyrisme a la gravité de la situation : Aux armes citoyens, qu’un sang impur abreuve nos sillons… !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.