Sibeth kebab et Benjamin Fenwick les pros de la novlangue en Macronie !

Délation et collaboration, la gestapo en marche vers la dictature!

À écouter Sibeth Ndiaye on peut légitimement s’interroger sur les critères de recrutement à LREM ! Les Français mangent plutôt du kebab que des homards tous les jours ?!!

Elle est donc porte-parole du gouvernement, spécialisée dans la communication élyséenne et je gage qu’elle s’est en plus entourée des meilleurs pour nous pondre une telle ânerie. C’est tellement con que j’ai du mal à le commenter !

Au même moment, Benjamin, le désormais célèbre pour ses affinités avec les Fenwick, traitent ses concurrents (LREM) à la mairie de Paris « d’abrutis et de fils de putes » … Lui aussi était porte-parole de l’Élysée, ils ont dû suivre la même (de)-formation !

Paris promet d’être bien représentée, d’autant qu’ils s’étripent tous entre eux. Le petit mathématicien Villani rêvait de nouer sa cravate de Bozo place de l’Hôtel de Ville, il vient de découvrir qu’il ne suffit pas de jouer les « playmobils » à l’Assemblée pour rentrer dans les bonnes grâces et les magouilles de Manu. C’est qu’il joue allègrement de la carotte et du bâton, le Manu, il n’est pas que flutiste.

Pendant que Castaner distribue des médailles à ses tortionnaires, le candidat à la présidence des Républicains, le bien malvenu Guillaume Larrivé, propose de sortir la France de la Cour européenne des droits de l’homme, une bonne vieille proposition du RN. Quand on vous dit qu’ils sont décomplexés et dangereux !

Même les Américains par la voix du Financial Times évoquent un glissement vers le despotisme, le comble ! Quand les impérialistes te remettent en question sur les libertés fondamentales, tu sais que tu es dans une Munichalisation de la politique !

Manu nomme à l’écologie la spécialiste des gaz à effet de serre. Après Hulot et de Rugy, il s’est dit qu’il fallait montrer patte blanche et il a sorti le lapin de son chapeau. C’est fini de mettre des écolos (de façade) au ministère, il préfère mettre une vraie pollueuse qui va démanteler EDF. Au moins il joue carte sur table, il nous offre le lapin et la carotte en même temps !

De toute façon ils vont voter le CETA et doivent s’atteler à répondre aux urgences du capitalisme financier qui dirige dans l’ombre pour massacrer notre économie et pour nous faire manger de la merde ! La farine animale pour nous, le homard pour eux, l’huile de palme pour nous et les grands crus pour eux.

Bon je me calme, il parait que c’est de la délation ! Moi qui croyais que la délation c’était par exemple quand on dénonçait des juifs pendant la guerre. Ben non, ça marche aussi quand on dénonce un coupable pendant la paix ! Heu, à moins que les juifs eussent été coupables, c’est ça que voulait dire LCI ? La collaboration c’est pas quand des médias refusent de dénoncer le pouvoir en place alors qu’ils savent qu’il vole, qu’il tue, qu’il emprisonne arbitrairement, qu’il fait des perquisitions politiques etc ?

Je me perds dans toutes ces nouvelles notions d’éthiques revisitées par les médias au service des grands groupes de financiers… ! Quand ils dénoncent la France Insoumise sans preuves, sans fondement, c’est du journalisme ; quand en revanche, on apprend que De Rugy ou Cahuzac volent le contribuable, c’est de la vile délation.

Quand je pense que De Rugy a même osé se comparer à Bérégovoy, comme si ce dernier s’était fait gauler avec des homards et du Cheval Blanc à 500 balles, des travaux de luxe et une utilisation frauduleuse de sa voiture de fonction, sans parler du sèche-cheveux à feuille d’or à  500 euros…Ça  me défrise !

Quand le Fouquet’s brûle c’est de la violence urbaine intolérable, mais quand on éborgne Jérôme Rodrigues, quand la police tue à tir tendu de LBD Zineb Redouane et quand les CRS chargent et poussent Steeve dans la Loire, c’est du maintien de l’ordre pour les médias mainstream.

L’histoire gardera les traces de ces nouveaux collabos, ils sont filmés, enregistrés dans leurs rôles de pourris et leur zèle servira un jour de contre-exemple pour définir les notions d’éthique, de conscience, d’honnêteté, de solidarité et de professionnalisme au passage !

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.