citoyen spartacus
Abonné·e de Mediapart

142 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2019

citoyen spartacus
Abonné·e de Mediapart

Arnault, Manu, Brigitte ,Arielle la nouvelle cour des Miracles!

On aurait vu Benalla dans la Tour de Notre-Dame!

citoyen spartacus
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il est décidément trop fort cet Alexandre Benalla ! Il a réussi à « enfumer » Hamon le « benoît » pour obtenir un badge qui lui donne accès, non pas à la salle de sport de l’Assemblée Nationale, mais au bureau de Benoît le crédule et à la bibliothèque !

Alexandre n’a pas osé dire à Hamon qu’il adorait la lecture, il aurait prétexté un besoin de soulever de la fonte pour cacher sa dimension intellectuelle et son goût prononcé pour les lettres.

On reconnait bien ici la modestie et la discrétion, désormais légendaire, de celui qui, dans l’ombre, fait trembler la République avec son casque de CRS, ses passeports diplomatiques « usurpés », son coffre volant et ses accointances avec les oligarques russes mafieux, actionnaires d’Alstom en Russie.

Le peuple français est décidément bien mesquin de s’attacher aux détails et de pinailler alors que les médias sont là pour nous expliquer ce qu’il faut penser et comment il faut l’exprimer.

Arnault a trouvé consternante la polémique sur les dons. En même temps, pour reprendre une expression chère à la macronie, s’il avait immédiatement annoncé qu’il refusait la défiscalisation, il ne serait pas passé pour un escroc !

Il s’est fait cramer en même temps que la cathédrale par tous ceux qui n’ont pas un « flèche » en poche mais qui savent compter l’argent citoyen !

Les médias ont osé dire que la côte de Macron était en légère hausse alors que ce dernier est arrivé sur les lieux arborant un fou-rire avec son ami Édouard. Il suffit de lire la presse étrangère qui lui met une torche de pyromane dans les mains et de se promener sur les réseaux sociaux pour mesurer que ses derniers fans s’appellent Ruth Elkrieff, Pascal Praud, Jean-Michel Apathie, la liste n’est pas exhaustive mais elle se limite à sa cour.

En revanche, les associations, les citoyens dans leur grande majorité sont outrés de cette indécence qui allie la récupération politique à l’encensement des grandes fortunes françaises qui concourent à qui aura la plus grosse bourse.

L’argent, chez les hommes, incarne souvent un prolongement phallique inconsidéré voué à combler une frustration, un échec affectif ou tout simplement une conscience !

Il ne s’agit pas de condamner « les riches » mais tout simplement de rappeler la pauvreté, la misère qui produit cette richesse et qui subit le système voué à cette accumulation.

Le capitalisme est une plaie qui produit et accroît la misère autant que le profit de la minorité.

Pendant ce temps, Madame Loiseau, fustige les opposants qui se poseraient des questions sur l’origine de l’incendie : « deux claques » résume-t-elle !

 Comment te dire Nathalie, à ce niveau de médiocrité et de connerie, je suis contraint de te remercier pour ton expertise en sabotage de ta propre liste ! Mais peut-être que Médiapart va nous annoncer que Benalla a été aperçu avec une boite d’allumettes dans la tour de Notre Dame, j’avoue j’improvise un peu !

Je n’oublie pas les allumées ! D’abord Brigitte qui entend des voix dans la cathédrale qui lui soufflent qu’il faut rester uni, j’en conclus qu’elle ne va pas divorcer tout de suite à moins qu’elle ne se croit autorisée à parler au nom du peuple français et là, effet elle a peut-être vu la vierge dans Notre-Dame !

Enfin comment ne pas mentionner Arielle Dombasle et son Ave Maria grotesque et halluciné. 

Habillée en costume de Batman, arborant une croix digne d’un rappeur de la Seine Saint-Denis, elle semble sous extasy, sans émotions, les traits excessivement tirés, victime de son dernier chirurgien et de la peur de vieillir. Bernard Henry m’a tuer !

De son côté, Castaner revendique une âme à gauche entre deux vodkas et 100 LBD, ils sont pathétiques et surréalistes. Le jour où on vote pour les piquer, je suis volontaire !

Allez, c’est samedi je vais aller battre le pavé !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Moyen-Orient
« Les foules iraniennes exigent de séparer le gouvernement de la religion »
Pour le philosophe Anoush Ganjipour, les manifestations en Iran exigent que le pouvoir des mollahs abandonne sa mainmise sur l’espace public. Une telle revendication d’une sécularisation, moderne, procède des injustices commises par la République islamique.
par Antoine Perraud
Journal — Extrême droite
« Le RN veut se distinguer du FN, mais il garde le même fond xénophobe »
Le parti lepéniste s’en tient à un colloque à l’Assemblée nationale pour fêter ses 50 ans. Un anniversaire qui sied mal à la dédiabolisation affichée, quand bien même, rappelle l’historienne Valérie Igounet, ses fondamentaux restent inchangés : « immigration, insécurité, priorité nationale ».
par Christophe Gueugneau
Journal — Livres
Dans les bibliothèques de Marseille, le patrimoine est « en grand danger »
Marsactu a consulté le rapport provisoire de l’Inspection générale de la culture, du sport et de la recherche sur les bibliothèques de la cité phocéenne. Celui-ci revient sur la faiblesse de l’offre, le mal-être des agents et souligne la situation de « grand danger » de certains fonds patrimoniaux.
par Benoît Gilles (Marsactu)

La sélection du Club

Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano
Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn