Merci Manon Aubry !

Dites Manon à Macron!

Merci Manon pour cette campagne menée avec brio !

Ils ne t’ont rien épargné, de l’agressivité au sexisme en passant par la calomnie, les clichés sur le Venezuela ou la pseudo-dictature de Jean-Luc Mélenchon.

Tu as su résister, opposer aux journalistes les arguments de fond d’un programme qu’ils n’avaient pas lu.

Les « journalistes » de plateau sont aujourd’hui mieux payés que nos députés, parfois le triple, pour assurer le service après-vente des Macron/ Lepen les jumeaux consanguins du facho-libéralisme !

Macron est parvenu à cinq jours des élections à envahir toute la presse régionale, avec les mêmes titres, les mêmes photos pour tenter de nous intoxiquer avec une soi-disant offensive contre la montée des populismes d’extrême droite ! Au secours, j’ai très peur !

Ce n’est pas comme si son gouvernement ne nous avait pas éborgné et arraché nos membres en plus de nous matraquer et de nous enfermer arbitrairement depuis six mois !

Le Pen n’aurait pas mieux fait, encore qu’elle n’aurait pas eu la majorité !

Le débat d’hier a été encore une fois édifiant d’hypocrisie. Je parle du premier, car j’avoue qu’après la première intervention de Francis Lalanne j’ai eu envie de recommencer à fumer des joints ! Ce n’est pas sérieux, Francis, enlève ton gilet et remets tes cuissardes, reprends ta carrière de ménestrel ! (Je n’aurais jamais pensé écrire cela un jour !).

Bayrou, déconfit, un peu en sueur, a tenté de nous vendre son opinion personnelle qui n’a visiblement rien à voir avec LREM qu’il représentait.On comprend que Loiseau ait été remise en cage, mais le rapace qui l’a remplacée a passé la soirée à bégayer comme une poule devant un couteau !

 Jadot, le cow boy du libéralisme vert, dont les alliés européens sont financés par Volkswagen a tenté de nous vendre une soupe écolo avariée pour servir son opportunisme personnel qui transpire à chaque intervention. Son parti s’est définitivement spécialisé dans le déchet recyclable, style Jean Vincent Placé ou encore François de Rugy, dont la fine particule n’a pas fini de nous polluer !

Glauque-Man, l’illuminé, a lui tenté de surfer sur le programme écologique de la FI en tentant de renier les votes et les dernières années au gouvernement du parti socialiste. Quand un essayiste s’essaie au révisionnisme politique de la sociale démocratie, il échoue misérablement sur les côtes du libéralisme.

Vauquiez et Marine ont de leur côté réinventé le protectionnisme raciste capitaliste en proposant çà et là quelques dispositions écologiques, histoire de se mettre à la page.

Marine défend la cause animale et traite les humains comme des animaux, cherchez l’erreur !Vauquiez, lui défend les racines chrétiennes pour essayer de rattraper la blonde. Les deux ont en commun le souci de conserver le platine, sonnant et trébuchant !

Donc, Manon, merci pour cette prestation efficace au milieu de tous ces vautours, busards et autres hyènes avides de pouvoir.

Tu n’es jamais tombée dans le piège de l’attaque personnelle, tu as argumenté par le programme et pour le programme.  Tu leur as dispensé une leçon de politique propre et tournée vers l’humain, loin de leurs mensonges, de leur cupidité et de leurs égos !

Encore merci Manon, les insoumis sont fiers de leur tête de liste, digne représentante de tous les autres candidats et de l’unique programme, social, écologique, chiffré et élaboré collectivement.

 Bientôt les jours heureux, et dimanche, dites Manon à Macron !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.