La vie..

.Pensée du soir

La course à l'ovulation est lancée...neuf mois et un nouvel être atterri dans les bras de parents aimants ou pas...c'est déjà la loterie, la chance ou la malheur....il tête sa mère comme l'enfant Jésus, plein de bonheur et d'espoir, grandit, marche, parle, sourit, aime...couvez il doit commencer son apprentissage et accoucher lui même d'idée ou d'assimilation...c'est la découverte de l'école, de sa force de caractère. La vie joue déjà avec ses nerfs, il est bon pour la santé d'être frustrer..quand va-t-il démissionner, peut-être jamais ou se résoudre à subir l'échec, un travail alimentaire une vie simple mais sans saveur....ou il a le choix de se battre construire, transpirer atteindre le sommet mais lequel...moi j'essaye de ne pas me perdre....A vouloir réussir ne se perd-on pas un peu  quand même.?Faut rester soi mais s'adapter tel un animal de compagnie, doux et ferme à la "foie"...pour survivre dans cette jungle interminable de "je dois faire" ou "je dois être"...vient le temps de son premier job et de sa première relation sexuelle...il est dans tous ses émois Oui, il aime le plaisir de la chair, du sang même, du pouvoir, de la drogue...la gloire passe et toi tu trépasses...les stars ont font les frais..Artiste ou pas...Politicien...tu prêches mais à 30 ans c'est l'heure du bilan de la joie mais du dégoût aussi la vie c'est quoi pour toi...un passage mais quel passage...une survie,  une lutte, le feu, la force, la puissance, l'honneur, les armes moi je ne les rends jamais..pas de coup portés aux autres mais de la patience et de la confiance au temps...il fait son oeuvre...viens le temps de poser ses valises, mariage, bébé, enfant, le temps de la sagesse..le corps devient plus gras, moins agile où sont mes 20 printemps...perdu dans la spirale du temps...mais pour tous la même trajectoire, un  passage de relais pour toujours mieux faire en tout cas je l'espère, ne plus reproduire les erreurs du passé Auschwitz, devenir écolo, protéger ses petits, manger mieux, boire moins mais le luxe ne cesse de nous hanter...foutu Tv....la vie passe, la transmission se fait..les premières rides, les premiers cheveux blancs, tout fou le camps, les dents, une descente est amorcée mais quelle descente...l'éternité au bout du chemin..je suis pierre et tu es pierre...Alors un seul mot construit pour ne rien oublier de cette vie de peine et de joie!!! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.