3 jours à Quiberon

Je comprends la réaction de la fille de Romy schneider mais où est passée l'intelligence de cette artiste à l'aura hors du commun. Portrait dressé et orienté, à mon sens, encore pour la blesser même dans sa tombe. Laissez tranquille Sissi!

L'actrice qui joue Romy est d'une ressemblance implacable, d'une beauté étrange; son sosie. Le reste me déçoit et brosse le portrait d'une actrice ratée en tout point et surtout à bout de souffle. Manipulée par l'ensemble du monde, un être sans protection qui se débat seule alors que l'on pille ses moindres instants de vies, de drames, de bonheur. Sissi pleine de grâce est morte mais son côté enfantin à peine dissimulé dans ce film me perturbe.

Romy est en perpétuel quête d'amour mais reste au château encore et toujours seule. Pathétique pour une femme libre et forte qui le resta dans mon souvenir surtout dans le film la piscine qui irradia nos cœurs tant son bonheur et sa joie transpersèrent l'écran. 

La réalité est bien triste, tour à tour manipulée et vendue par mère, abandonnée inlassablement par tous ses compagnons: la pièce de l'abandon par son père se répète à l'infini pour en rester que le vide jusqu'à son compte en banque. Ruinée, bafouée même son fils n'en veut plus de ce jouet trop cassé. Choquant et méprisant de la part de la réalisatrice. Moi j'aime Sissi mais là c'est le comble, la scène où elle a même besoin de l'affection du clochard, la rend moins belle! Broyée par la célébrité, elle se noie dans l’alcool, les cachets et son discours en est réduit à la malheureuse femme de 42 ans qui ne veut plus se battre...la fin est proche mais personne ne l'aide. On fait de l'argent, toujours de l'argent des photos. Elle se vend pour quelques bouteilles de vin. On remercie dans tous les cas sa propre vie quant on voit se genre de film poubelle qui met en exergue le pire d'une star déchue...la célébrité jamais qui vous met dans un tel état de bêtises et de propos contradictoires. 

En bref, une Marilyne Monroe à la Française, une, parmi tant à l'image des bimbos de la télé-réalité sans cervelle qui n'a pas su se protéger des projecteurs. Sissi est en elle. Malheureusement brûlée par sa passion..@ voir pour vous en faire une opinion.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19578268&cfilm=248993.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

offe de 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.