Claire Bonnefond
Journaliste web freelance
Abonné·e de Mediapart

232 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 juil. 2018

Les vertus de l'Antésite

Quoi, vous ne connaissez pas encore l’ antesite – une délicieuse boisson alternative diététiquement correcte ! les recettes cocktails sans alcool au goût sucré pour se désaltérer

Claire Bonnefond
Journaliste web freelance
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un monde sain....au départ!

L’ antesite, qu’est-ce que c’est ?
Utilisée pure ou plus ou moins diluée, l’ Antesite peut s’inviter dans de nombreuses recettes. Quel que soit l’arôme du flacon (citron, anis…), c’est le goût de la réglisse, puissant, qui ressort en premier.

Ajoutez-en quelques gouttes dans une crème aux œufs, une salade de fruits, un gâteau au chocolat… Les mariages avec les fraises, les abricots, les pommes et les poires sont particulièrement réussis.

Envie de boire… De l’eau plate ? Une bouteille d’un litre est déjà passée par votre gosier. Un petit apéro ? Franchement, à cette heure, ce n’est pas raisonnable. Un jus de fruit ? Un sirop ? Un nectar ? Un soda ? Votre ligne s’y refuse.

antesite 1
l’ antesite permet d’aromatiser certains desserts et gâteaux
C’est alors qu’une main charitable vous tend un verre rempli d’un liquide ambré :

« L’ Antesite, tu connais ? »
Un flot de souvenirs d’enfance resurgit : la colo, les vacances d’été chez la tante de l’île de Ré, la gourde que l’on emportait lors des randonnées en famille…
Un, deux, trois, quatre…
Il fallait compter dix gouttes par verre – des gouttes qui tombaient lentement dans l’eau gazeuse ou limonade, citronnade en formant de gracieuses volutes brunes.
Oui, bien sûr ! L’ Antesite est LA boisson de l’instant T. Sans alcool, sans sucre ni colorant, elle est rafraîchissante en tapissant la bouche d’un arôme naturel de réglisse.

Lire aussi : Sirop d’orgeat : aussi bon à boire qu’à cuisiner !

Origine et composition de l’antésite
Cette panacée est née à Voiron, en Isère, dans l’officine d’un apothicaire nommé Noël Perrot-Berton. Celui-ci discutait un jour avec un ami, cadre dans les chemins de fer, qui le mit au défi de trouver une boisson désaltérante qui pourrait se substituer à l’alcool et aux boissons alcoolisées, abusivement consommé par les cheminots de l’époque.

Parfum
Antésite Anis, citron, menthe, orange, cola, thé
Soucieux de trouver une réponse à ce problème de santé publique, l’apothicaire cogita et mit donc au point, en 1898, la formule d’un concentré de réglisse qu’il baptisa Antesite, du latin ante sitis (« contre la soif »). Il choisit la réglisse pour les vertus fortement édulcorantes de ses racines mais aussi pour ses autres propriétés antibactériennes, antivirales, antispasmodiques, anti-inflammatoires…

L’ Antesite : alicament avant l’heure.
Sa forte concentration en faisait en outre un produit économique, accessible à tous. Elle gagna rapidement sa notoriété dans la sphère des collectivités, devenant une boisson de référence dans les colonies, les hôpitaux, les entreprises sidérurgiques et, bien entendu, au sein des familles nombreuses. Sa formule demeure secrète.

Seules les grandes lignes ont ainsi été dévoilées sur le contenu rafraîchissant de cette bouteille en verre :

Chaque année, l’entreprise achète près de 4 000 tonnes de rhizomes de réglisse, en provenance d’Asie et du Moyen-Orient.
Récoltées à la main puis séchées au soleil, les racines sont acheminées jusqu’à Voiron.
Là, elles sont broyées et la matière affinée à partir d’infusions et de macérations.
Le jus obtenu est purifié par décantation et filtration.
La substantifique moelle ainsi recueillie est ensuite aromatisée aux huiles essentielles de plantes

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Maltraitance en Ehpad : une indignation feinte et insuffisante
Les pouvoirs publics font mine de découvrir que le puissant groupe Orpea se joue des règles depuis des années dans ses Ehpad. Mais la maltraitance, les conditions de travail dégradées et la répression syndicale sont sur la table depuis des années,  sans que jamais le système de financement ne soit remis en cause.
par Mathilde Goanec et Leïla Miñano
Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 37 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social