Claire Bonnefond
Journaliste web freelance
Abonné·e de Mediapart

232 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2018

Dans les yeux de mon papy

Nous avons tous un papy qui nous mena aux confins de notre être dans de bonnes conditions au fur et à mesure de notre évolution. Coach de vie, premier supporter, il me manque terriblement mais notre jeunesse ne doit plus regarder dans le rétroviseur

Claire Bonnefond
Journaliste web freelance
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

mais doit avancer avec leur préceptes et leur moral au combien si précieuse qui fera cette fois toute la différence pour améliorer aujourd'hui nos misérables vies...Alors bougeons nous pour le meilleur et surtout pour le pire comme l'ont fait nos aïeux....Portrait d'un homme d’exception parmi tant d'autres..

Il naquit de son prénom Domenico Barberio le 5 août 1931 à San Giovanni in Fiore, un petit village des Pouilles en Italie...de parents paysans, il vit une jeunesse dorée sous l'abri de 7 frères et soeurs..les joies de mon grand-père raisonnent encore dans les champs de blés de notre famille. Mais la guerre gronde en Europe et les rations commencent à gagner les campagnes, je ne serai pas là entrain d'écrire sur Médiapart s'il n'avait pas réchapper à la méchanceté humaine. Un après-midi de 1942, il a 11 ans et sort avec son petit âne s'amuser dans les collines de son village quand tout à coup, un avion militaire allemand souhaite sans doute s'amuser et tuer ce jeune garçon, innocent en  lui tirant dessus, un petit pont lui assurera sa survie mais le traumatisa à vie....."l'être humain est à la fois merveilleux et satanique", il m’éduqua donc dans la méfiance et le réalisme qui le poussa bien des années plus tard, après une erreur entrepreneuriale a fuir de sa terre natale.

Très habile de ses mains, en pleine guerre, il se fit embaucher par le garagiste du coin qui le connaissait bien au bout de 4 ans, il en devient le gérant...les chiens ne font pas des chats..mais le destin a décidé de lui jouer un mauvais tour. Trop jeune pour de tels responsabilités, il fit une étourderie qui l'amena bien plus tard à Avignon en ayant fait le tour d'Europe en 80 ans.

Un vendredi soir au garage, épuisé mon grand-père branche des batteries de véhicule et laisse en charge maximal. Des amis du football sonnent et l'enlève pour sa partie de football du vendredi soir mais la 3ème mi-temps s'éternise...le destin est en marche, nous allons prochainement devenir soit allemand, soit américain, soit français. Les dés du destin sont jetés..le garage explose, tout est en feu...il faudra rembourser mais comment?

Mon papy s'engage la semaine suivante pour une autre guerre il a 25 ans et sait que sa vie commence véritablement sur un autre continent. Il choisit donc la France avec un billet offert à l'industrie Française en tant que contremaitre-ingénieur mais avant va falloir combattre pour la vie, la liberté, sa liberté. En cours de rédaction

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, les migrants toujours en quête de protection
Plusieurs centaines de migrants ont tenté d’entrer en Pologne la semaine dernière. Dans la forêt située côté polonais, activistes et médecins bénévoles croisent toujours des familles ou hommes seuls, traumatisés et transis de froid, qu’ils aident du mieux qu’ils peuvent. En parallèle, des avocats se mobilisent pour faire respecter le droit d’asile.
par Nejma Brahim
Journal — France
Élie Domota : « L’État a la volonté manifeste de laisser la Guadeloupe dans un marasme »
Le porte-parole du LKP (« Collectif contre l’exploitation ») est en première ligne de la mobilisation sociale qui agite l’île depuis deux semaines. Contrairement à ce qu’affirme l’exécutif, il estime que l’État est bien concerné par toutes les demandes du collectif.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère de la population
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de l’île antillaise, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue la Guadeloupe, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio

La sélection du Club

Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie