Un pays en vrac

Comment peut-on créer un tel chaos dans ce pays et de faire monter ainsi les extrêmes en balayant les efforts de vrais démocrates et d'hommes profondément humain comme Mr Hollande.

En morphopsychologie, j'ai toujours préféré les rondeurs à la sécheresse physique. Impitoyable, trop speed, notre Président se gâche dans un désordre pire que notre Juppé national en 1995, devenu plus posé en gestion de Bordeau, une ville magique au passage. Le jeune loup grince des dents mais dans un vide sidéral. Comment peut-on faire de telles réformes à l'emporte pièce avec des protections nationales aussi épuisées, au bord de la crise de nerf. Le grand réformateur est né! celui des plus riches

L'Etude du visage L'Etude du visage
qui ignore notre quotidien à ménager les chèvres et les loups.

Des travailleurs épuisés, dés le matin par le périple administrative français. Usine à gaz sur le net avec des outils créés par des informaticiens toujours aussi perchés sans outils de dématérialisation, essentiel pour transmettre un simple document. Je rappelle que le choc de simplification, je l'attends depuis 1979.

Bref, mandat chaotique sans fil rouge. Avec des ministres et une team qui démissionne à tour de bras. Une pensée tout particulière à ses secrétaires.
Qu'est ce que l'on va faire de lui? Je lui rappelle que "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" et pire le joker Brigitte me fait vraiment peine.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.