Jacques Chirac, le dinosaure historique

Le Chi est mort, Vive le Chi!

 

Jacques Chirac s’est éteint ce jeudi . J’ai découvert cet homme en 2002 un vendredi à la vidéothèque de l’Université d’Avignon pour préparer le concours de journalisme. L’homme est jeune, fougueux, il fume dans une interview décontractée, il est engagé sur des questions de famille et de guerre mais surtout de l’emploi qu’il veut plus égalitaire et souhaite l’intégration de tous sur un marché de plus en plus difficile.

Volubile, sympathique. Il aime le terroir et parle la région. Je le retrouve sur l’incontournable foire de l’agriculture. Là, encore il rassemble avec son franc-parler et son côté empathique. 

Il mange avec les doigts sans chichi et tempête parfois lorsque l’on lui coupe la parole mais c’est un bon vivant qui agite les esprits et assume ses idées.

Sa politique reste selon-moi non aboutie. A sa charge, notre pays reste complexe. Dans tous les cas, il a mis à l'honneur fortement la France à l'international. Une franche réussite!

RIP

Jacques Chirac Jacques Chirac
 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.