Pourquoi se sacrifier en marchant...

Pourquoi se sacrifier en marchant, alors que l'on peut revendiquer en roulant !

Pourquoi continuer à marcher en gilet jaune et offrir son corps à des milliers de projectiles que les forces de "l'ordre" distribuent avec générosité et sans vergogne, alors qu'il est possible de revendiquer en roulant ?

Puisque le gouvernement dénie les mouvements des GJ depuis leur début - puisqu'il dénie les mutilations et les blessures qui y sont affligées - puisqu'il refait une loi empêchant le peuple de s'exprimer en marchant...pourquoi ne pas organiser des rassemblements autrement ?

Oui l'essence c'est chère, mais un handicape à vie l'est d'avantage ! La route est à "tout le monde" dit-on (mais plus aux véhicules qu'aux piétons tout de même ...) - une voiture est un habitacle privé qui finalement est plus protégé par les lois, que nos propres vies lorsque nous manifestons à pied - donc : pourquoi ne pas organiser des convois discrets qui se regrouperaient subrepticement et bloqueraient efficacement, pare-chocs contre pare-chocs, les places et les grandes avenues ...  le tout sans vacarme ?

avantages : pour nous rendre Place de ... en voiture, pas besoin de déposer une demande pour ensuite se faire dégommer comme dans un jeu vidéo - nous serions considérés ni plus ni moins comme des automobilistes bloqués dans un embouteillage  - pas besoin d'arborer un gilet jaune ou un drapeau pour se faire repérer - pas besoin de casques, de lunettes, de gants de protection, ni de sérum physiologique - et nous pourrions même  emmener les parents qui nous chantaient "sous les pavés, la plage" ...et qui seraient bien contents de s'en refaire une petite pour se remémorer l'bon temps ! 

Et les flics réaliseront que sans les manifestants marcheurs, finalement ils s'ennuient beaucoup. De plus, les encagoulés vêtus de jean et blouson comme tout un chacun, et sans brassard, tantôt casseurs, tantôt porteur de LBD, ne pourront plus se cacher dans les attroupements de manifestants.

Idée à peaufiner ...

Addenda légaliste : la police ne peut fouiller un véhicule qu'après avoir obtenu une autorisation préalable du Parquet pour un risque de terrorisme et cette intervention doit être faite en moins d'une demi-heure.

 

 CB et CP

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.