Les faux culs des vocabulaires politiques

Libéraux ... "illibéraux" ... progressistes ... populistes ... Papa c'est quoi la politique ?

S'il y a une chose où les gilets jaunes avaient raison : c'est que dans la gens politique, il faut se méfier et que le plus souvent il n'y a rien de bon à glaner .

Macron, un "athlète" en rhétorique fumeuse vient de nous enrichir d'un rappel linguistique : il se bat contre l'illibéralisme . il est "progressiste" ...

Illibéral : qui nie le libéralisme ...

Quand c'est utilisé au sens politique cela signifie, "en gros", que l'on est pour la démocratie ... Cherchez l'erreur : la gouvernance macroniste montre le contraire... Macron se moque encore de nous ! Il n'a rien de "libéral" !

Quand c'est utilisé au sens économique, cela signifie que l'on est contre le système économique où la bourgeoisie tire toutes les ficelles à son profit contre le peuple qu'elle rançonne... Oui macron est en ce sens un "libéral" ... et même néolibéral, c'est-à-dire partisan d'une forme exacerbée du libéralisme économique, façon Thatcher ou Reagan ... tout pour l'oligarchie...et le plus vite possible.

De plus, il se dit "progressiste" ... Là on rêve : "progressiste" signifie que l'on est pour le progrès social... Les gilets jaunes doivent se tordre de rire ...(jaune )... Ils n'avaient pas compris que les matraques et autres LBD étaient progressistes ... Faut tout leur expliquer ...

Macron se bat contre le populisme ... "populisme" : qui oppose le peuple aux élites ...

La Marinade a effectivement un discours "populiste" ... mais pas plus qu'un discours . Elle a une base électorale populaire, lassée des exactions du patronat soutenu par des "élites" politiques qui ont trahis... Mais les faits d'actions politiques du FN-RN sont sans appel : ces gens là n'ont jamais fait quelque chose de tangible en faveur de leur base électorale : ils sont populistes mais anti-populaires  ... à l'image de leur base dans la police qui si elle n'a rien de populiste, n'a rien de populaire non plus : "tout le monde déteste la police"...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.