La violence est le nerf de toute dictature

virer les pauvres sans abris est dans la logique des nantis qui nous gouvernent

Aujourd'hui beaucoup sont ébahis de la violence faite aux sans abri ...?

Il faut remettre au jour les paroles de Dom Helder :

- La violence institutionnelle de nos dirigeants

- La violence révolutionnaire qui lutte contre elle

- La violence des sbires de l'Etat pour étouffer la seconde

Ne pleurons pas, ... luttons

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.