Les lecteurs se protègent du terrorrsime

Sur Médiuapart les lecteurs savent que l'alerte au terrorisme lancée par les pays occidentaux est un grosse plaisanterie montée par l'occident qui est l'endroit du monde où la vie est la plus impossible.

Mais les lecteurs de Médiapart craignent le terrorisme en Tunisie qui est selon eux le moule de la future démocratie mondiale.

Il n'y a pas de contradiction entre ces deux positions car les lecteurs de Médiapart sont les individus les plus intelligents du monde et les seuls à savoir démêler l'écheveau de la complexité de notre époque.

Ils sont tellement surs d'eux que leur petit déjeuner en camping car devient le centre de l'univers et qu'ils sont les meileurs prévisionnistes et SAVENT déjà ce qui va se passer le lendemain.

Ils savent en particulier qu'il fera chaud et de cette incroyable capacité politique "issue des débats sur la pluie et le beau temsps au café du commerce" leur cerveau en ébullition est en état de "penser" l'Etat du Monde vers 15 heures 12, 22 heures 08 et à trois jours.

Cette population qui est un résultat de l'évolution des espèces est en train de s'éteindre. C'est une voie fermée de l'évolution. Ce sont des fonctionnaires qui campent sur les étapes de montagne du Tour de France et

Ils sont

- aisés et en milieu de gamme sociale et ont acquis deux grammes de vision du monde qui tient dans un camping car,

- ci-devant fonctionnaires et infiniment protégés de la dûreté du travail des maçons, des serveurs des plaquistes des agriculteurs et autres métiers qu'ils sont prêts à payer "au noir" tellement leur honnêteté est fragile

- les défenseurs de tout la pauvreté alors qu'ils ne la rencontrent que dans leur journal.

 

Oui c'est la synthèse de l'actualité de ce jour.

Les médiapartiens n'ont pas peur du terrorisme!!!!

Ils ont passé plus de temps dans le cols du Tour de france que les courreurs du Tour de France.

On voit ainsi leur énorme courage révolutionnaire dédié au pauvres mecs qui essayaient d'installer une tente dans leur endroit protégé par le syndicat des Camping cars qui expulse tous les autres de son paysage.

Et à la rentrée ils vont faire un cours sur les inégalités et le scandale du dopage, comme d'habitude : ils vont se mentir à eux mêmes avec un minimum d'honnêteté. Mais ils auront des souvenirs pour remplir les salles de classe et les bureaux de la vision existentielle du Tour de France.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.