claude glayman
Abonné·e de Mediapart

168 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 mars 2018

Romain Rolland Hommage à Richard Strauss

claude glayman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

    Ils sont presque contemporains, Richard Strauss 1864/1949 et Romain Rolland 1870/1954, soit une première partie jusqu’à 1924 fin des  succès opératiques et orchestraux. A l’occasion de la créations à Paris de « Salomé » (d’après Oscar Wilde) pour des raisons de traduction du

Romain Rolland

livret en langue française. Ainsi que pour « Salomé » de Mariotte;*un Français  qui posait des problèmes juridiques. La collaboration des deux artistes fut excellente. Tant la personnalité et l’art de Richard Strauss marquèrent le musicologue français. Celui ci déclara « souhaiter se mettre  à son service »  ils communiquaient par correspondance dans une commune admiration/notamment  pour Richard Wagner et sa dramaturgie. L’énergie de Zarathoustra du germain lui rappelait sa propre découverte de la « Renaissance Italienne. »  Jean-JacquesJ Velly   recense certains jugements de R;Rolland sur des oeuvres de R..Strauss / Don Juan / oeuvre supérieure, avec une ardeur boursoufflée / : Salomé : l’oeuvre la plus parfaite de R.Strauss./

Richard-Strauss

Le Chevalier à la rose : le meilleur de lui-même, l’homme et le musicien./ Guntram : le réveil orgueilleux de l’individualisme.\ Ainsi parle Zarathoustra : complexité obscure." Don Quichotte : Tour de force, progrès seulement pour la technique du musicien/. Salomé : L’œuvre la plus parfaite que vous ayez écrite./ Elektra :  touche au sublime du coeur./

Dans ce volume on serait tenté de poursuivre ces notes professorales très libres … qui piquent. Et l’on regrette de taire les commentaires de R.Rollland intitulées « De la Renaissance à la naissance. Histoire de l’art »      . Faute d’une suffisante compétence  personnelle  sur les temps plus anciens

* Romain Rolland musicologue. Direction Hervé Audéon. Editions Universitaires de Dijon.2017 202 p. 18E.

** Il s’agit de la « Salomé » d’Antoine Mariotte (1875 / 1944) sur le livret d’Oscar Wilde. R.Rolland collabore à sa traduction. Captée

    au Festival de Montpellier, collection1870de la ville.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Claude Glayman

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel