claude glayman
Abonné·e de Mediapart

168 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 déc. 2015

Prometeo de Luigi Nono, la beauté moderne à la Philarmonie

claude glayman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

jm-1587

En 2O14 le Festival d’Automne avait consacré de nombreux concerts à Luigi Nono (1924 / 1990) et avait annoncé qu’en 2O15 serait présenté « Prometeo :la Tragédie de l’Ecoute ».  C’est ainsi qu’à la suite de plusieurs dizaines de « Prometeo » montés dans le monde, le 7 décembre dans la vaste salle de la Philarmonie, 2400 auditeurs s’engageaient sous la voute démontrant à nouveau que la musique contemporaine/moderne ne faisait plus fuir le public.

Le prix des places et le renouvellement constant des programmes, évitant des exclusives quel qu’en soit le sens l’expliquent.

La « Philarmonie 1 » à l’architecture particulière, correspond aux desseins de la programmation. Ce soir là plusieurs  orchestres, nichés devant et derrière soi, ce qui supposerait un pivotement ininterrompu des sièges  pour suivre intégralement les séquences. Sans compter des chanteurs à la fois à divers endroits et le live’s electronics.

jm011935

perchés de manière à  favoriser une écoute permanente. Alors pourquoi « Tragédie de l’écoute » et pas « multiplicité de l’écoute » bien que le terme de tragédie nous semble correspondre aux évolutions profondes du compositeur et de son « associé » Massimo Cacciari, philosophe et homme politique engagé à l’extrême gauche.

Claudio Abbado créait « Prometeo » en 1984, une décennie auparavant c’était le tour d’ « Au grand soleil d’amour chargé » à la Scala de Milan qui était totalement engagé dans la musique « militante »

L’évolution politique du monde et la propre réflexion de L.Nono le conduisirent à « Prometeo » et , nous le pensons, à cette notion de « tragédie de l’écoute ». Aux yeux du musicien il s’’agit de « l’ »Histoire de l’Humanité », rien moins,  qui s’appuie sur des « penseurs » de l’Humanité tels qu’Eschyle avec des «  restes » d’un Prometeo, Euripide, Hésiode, Friedrich Hölderlin, et particulièrement Walter Benjamin,  Arnold Schoenberg…

Il s’agit d’une immense pièce de chant pur, toujours lié à des pièces orchestrales, partagé pas une multitude d’arias, soit enregistrées, soit par des chanteuses et chanteurs sur scène.  Cet impressionnant cercle est dirigé par Ingo Metzmacher et la jeune Matilda Hofman, la partie expérimentale provient de la Fondation Heinrich Strobel ; André Richard, projection sonore et Walter Nussbaum  chœurs.                                          

jm011951

·         Claude Glayman

·          

·         Luigi Nono : «  Prometeo / Tragédie de l’Ecoute » Philarmonie de Paris/ Festival d’Automne à Paris.  7 décembre  2015.

Il existe au moins une version discographique de « Prometeo » directeur, André Richard. Direction  Peter Hirsch / Kwamé Ryan / Chœur  Orchestre de Baden-Baden.   Fribourg.  Studio Heinrich Strobel – Un coffret 2 CD 2007.     

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky