JUSTE UNE IMAGE DE BALI ( 39): PORTRAIT D'UN MARI DÉFUNT

Elle se nomme Wayan Sekarti et a accepté que je prenne ce double portrait d'elle et de son mari défunt devant l'un des bovidés dont le rôle, majeur en cette occasion, est de recueillir les offrandes des vivants. les quatre feux seront allumés dans l'instant. Le masque que porte Wayan souligne la beauté de son regard et la solennité de l'instant.

Wayan Sekarti, lors du grand ngaben de Sekar Gunung, 31.07.21 © Claude Hudelot Wayan Sekarti, lors du grand ngaben de Sekar Gunung, 31.07.21 © Claude Hudelot

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.