Kandinsky au Pompidou Shanghai ou la fiesta du "cavalier bleu"!

Immense artiste, roi de l'invention géométrique,  prince de l'abstraction, champion de la couleur,  comme toute cette génération d'artistes russes, toutes et tous "choeurs de couleurs", acrobate de la ligne de fuite et autres courbes cosmiques, "cavalier bleu" galopant vers l'éternité, Wassily Kandinsky nous enchante...à distance. 

Privilège de voir ces images prises par Margo Renisio, architecte DPLG, chargée de la mise en forme et en place   d'une exposition scénographiée et orchestrée par le MNAM Pompidou Paris, expo qui vient d'ouvrir ses portes au Musée Pompidou Shanghai, sur la rive du Huangpu. (Et oui, en Chine, les musées sont grand ouverts!)

Jaune-rouge-bleu, oui, et tant d'autres couleurs, tant d'autres musiques de l'inventeur de l'abstraction lyrique. J'envie les Shanghaiens, d'autant qu'ils pourront se promener dans le mythique salon de musique créé en 1931 par ce grand amoureux de Richard Wagner et de tant d'autres compositeurs...Shanghaiens, mes amis shanghaiens, mesurez-vous votre chance? 

Le salon de musique de Wassily Kandinsky. Une expo du Pompidou Shanghai © Margo Renisio Le salon de musique de Wassily Kandinsky. Une expo du Pompidou Shanghai © Margo Renisio
Et que dire de cette scénographie réjouissante, chaleureuse, aérienne, inspirée, respectueuse de ce feu d'artifice - pas simple - et de ces lignes virevoltantes.  Nous sommes si loin. Pourtant, le qi  de Kandinsky vient nous caresser et nous met du baume au coeur...Quelle fiesta! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.