mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart sam. 13 févr. 2016 13/2/2016 Dernière édition

Chronique des jours ordinaires

Acheté Libé ce jour, malgré mon aversion totalement irrationnelle pour ce journal, depuis que Marc Kravetz, Sélim Nassib, Françoise Fillinger et Jean-Louis Peninou n'y sont plus. Entre le Libé d'aujourd'hui et cette époque, il y a autant de différences qu'entre le cadavre pourrissant d'un être que l'on a connu et la personne vivante qu'elle fut.

Et puis un article p. 9 annonçant :

"Les talibans ouvrent un bureau au Qatar".

Les opposant(e)s à la ligne officielle de Médiapart (dont je suis) pensaient que c'était déjà le cas - officieusement du moins - depuis longtemps!

"Des discussions entre les diplomates américains et un émissaire taliban avaient été lancées en 2011 à Doha, la capitale de l'émirat" selon le Washington Post.

Je pourrais même ajouter - sans grand risque de me tromper - que non seulement l'Afghanistan, mais aussi le sort de la Lybie et de la Syrie ont été alors évoqués. Et que l'émir du Qatar, dans le rôle de la bonne fée, s'est penché sur le berceau de l'enfant qui venait ainsi de naître.

Et surtout, plus avant, p. 19 :

"Les révolutions arabes contre les femmes" par Fawzia Zouari, écrivaine tunisienne et journaliste vivant en France.

J'espère qu'elle me pardonnera si je dépasse les 13 lignes réglementaires de citation, voici :

"Que les ONG se préparent, que les BHL retroussent leur manche, ils auront bientôt à défendre les martyres de l'obscurantisme dans les républiques islamiques à venir".

... "que les couvertures des journaux conservent quelque rubrique pour les lapidations futures, les mariages forcés et les crimes d'honneur. Un nouveau fonds de commerce - d'esclaves - se prépare pour la bonne conscience occidentale, en attendant la nouvelle révolution arabe, la vraie, qui ne se fera qu'avec la maturité des consciences, le refus de l'hégémonie religieuse et l'impératif de l'égalité des sexes".
C'est tout l'article qu'il faudrait citer, et qu'hélas! on ne trouvera pas - à part ces quelques éléments ici - dans Médiapart (pour cause d'idéologie éditoriale dominante à teneur béhachélienne et otanesque).

Je ne peux m'empêcher de citer encore :

"L'Occident, armé de ses drones et de ses chars, aura soutenu la victoire des mâles musulmans et consacré la défaite des femmes qui aspirent à l'égalité et à la laïcité".

MEA MAXIMA CULPA : il faut donc parfois lire encore aujourd'hui Libé (voire le Figaro, mais point trop n'en faut).

Ce même jour, Hongrie également à la une, avec le retour en Europe au pouvoir (après la Grèce) de la peste brune.

Je me souviens, adolescent, de l'intervention des chars soviétiques en Hongrie sous Kroutchev : 3 000 morts estimés, et de l'horreur qui nous avait alors saisis.

Intervention de l'OTAN en Lybie : 50 000 morts au bas mot dans un pays de population équivalente.

Vous me direz que ces événements (en Hongrie, pas en Lybie) concernaient un pays appartenant à l'espace occidental de la civilisation supérieure.

Gobineau en son temps théorisait l'inégalité des races. Aujourd'hui, vocabulaire politiquement correct oblige, nous sommes abreuvés de discours sur l'inégalité des civilisations, ce qui permet aux BHL, Ménard et consorts d'avoir pignon sur média, et de nous apporter les preuves de cette supériorité générique dont ils s'affublent, avec les mouvements de menton ad hoc à l'appui.

 

Claude RIBEYROL

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Soutenez Mediapart !

Soutien

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert
ABONNEZ-VOUS

Le blog

suivi par 5 abonnés

Le blog de Claude RIBEYROL