PRINTEMPS SYRIEN

L'opposition civile syrienne vient d'élire M. Abdel Basset Sayda à la tête du CNS.

Il s'est clairement engagé à garantir l'unité des différentes communautés au sein de la société syrienne, et à respecter les droits des femmes.

C'est lui qui porte aujourd'hui les espoirs légitimes du peuple syrien.

Cet homme honorable est sans doute la personnalité la plus capable d'assurer le pouvoir de transition, après le départ des Assad, et d'assurer le retour à la paix civile.

Soutenons-le. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.