Pour le Masque

Sans masque avec Trump, ou avec masque avec le sous-commandant Marcos ?

le sous-commandant Marcos le sous-commandant Marcos
Je crois que je n'ai jamais eu autant de désaccords avec mes ami.es que sur le port du masque.
Certains.es semblent vraiment considérer que c'est une insupportable atteinte à leur "liberté".
Et le fait qu'ils et elles se retrouvent ainsi sur la même "ligne" que Trump et ses imbéciles de partisans ne semble pas outre mesure les contrarier.
Chacun.e fait évidemment ce qu'il veut de son propre corps et de sa propre santé.
Mais, en pleine pandémie, militer activement pour la suppression d'un objet sanitaire qui nous en protège un peu, me semble... comment dire ? pas très malin.
Et puisqu'on est dans le symbolique, n'oublions pas que le masque est aussi l'indispensable accessoire de la commedia, du carnaval, des bandits et des rebelles.
Libre à vous de préférer les mentons glabres.
Mais moi, comme le sous-commandant Marcos, je me sens cent fois plus libre sous mon masque que sans lui.

Claude Semal (8 juillet 2019)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.