MASQUE ou MASCARADE

On se souvient de l'intervention, complètement décalée, du Maire de Montauban, au soir du premier tour des élections municipales sur FR3 Occitanie. La gravité du Covid-19 était minimisée, ce n'était pas si grave, et ne pas organiser le second tour le dimanche suivant était un véritable ''coup d' Etat démocratique'' ...

Puis, le temps passant, l'air du temps ayant tourné, la Maire fit du zèle et se montra ''plus royaliste que le roi'' : la distribution d' UN masque par boîte à lettres, l'ouverture des écoles retardées, la publication d'un document de propagande, en pleine campagne électorale, pour sublimer sa gestion de la crise sanitaire.

Oubliée sa déclaration du 15 mars au soir et la voilà, par un changement d'attitude qui ne trompera que ceux qui le veulent bien, qui décide de rendre obligatoire le port du masque sur les marchés de plein air pour les vendeurs et les acheteurs !

On ne peut s'empêcher de soupçonner une petite manoeuvre électoraliste à quelques jours du second tour des municipales !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.