UN GRAND MOMENT sur FR3 MIDI-PYRENEES

Dimanche, en fin de soirée, nous avons assisté à une scène qui devrait rester dans les mémoires. C'est lorsque la Maire sortante de Montauban est apparue sur le petit écran, entourée de ses affidés, bien serrés les uns contre les autres, comme pour une mêlée de rugby.

On assista à un de ces spectacles dignes du Grand Guignol.

La Maire sortante, remplie d'indignation, à bout de nerfs, asséna des contre vérités les plus grossières : critiquant avec force l'intervention du Premier Ministre la veille qui aurait eu pour conséquence l'effondrement de la participation au scrutin du jour ( ce qui l'aurait empêchée d'être élue au premier tour !! ); affirmant que le coronavirus ne tuait pas; prétendant que la grippe saisonnière était la cause de 40 000 morts chaque année; trouvant scandaleux l'idée de reporter le second tour des municipales qui fut qualifiée, par avance, de véritable coup d' état !

Elle fut à deux doigts de perdre son assurance lorsque la journaliste qui l'interviewait l'interrompit pour lui demander d'être plus raisonnable et de cesser son discours accusateur et inadéquat.

La messe était dite et on avait publiquement, une nouvelle fois, un aperçu de ce qu'elle était capable d'affirmer en toute irresponsabilité ... Les Montalbanais auront 3 mois supplémentaires pour y réfléchir et la renvoyer dans ses foyers !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.