Défendre les forêts contre la marchandisation, notre responsabilité à tous !

Les personnels de l'ONF,  regroupés en intersyndicale, ont décidé d'alerter l'ensemble des citoyens en organisant une Marche pour la Forêt en septembre et octobre 2018.

Les forêts sont aujourd'hui menacées par les décisions de la direction de l'Office National des Forêts (ONF) et du Ministère de l'Agriculture.

Ces décisions conduisent : 

- à privatiser la gestion des forêts publiques

- à réduire leur protection et l'accueil des citoyens 

- à transformer ces forêts en usines à bois

- à les mettre au seul service des lobbies financiers

L'action engagée par les personnels de l'ONF est ouverte aux associations et citoyens sensibilisés à la protection de l’environnement en général et de la forêt en particulier. Elle vise à inscrire le sujet de la forêt dans l’actualité, de manière durable. Au plus près des forêts et des acteurs de terrain, cette marche va informer le grand public et les médias sur les deux sujets suivants :

- La privatisation de la gestion des forêts publiques

- L’industrialisation de la forêt

En savoir plus : https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/_files/200000051-c60f1c70a4/Pourquoi%20cette%20marche.pdf

Chaque citoyen est concerné et peut agir utilement. La forêt nous protège, c'est notre bien commun, protégeons là ! Sachons imposer ensemble le débat démocratique,

Pour qu'à l'avenir, nos forêts continuent :  

de protéger notre eau, notre climat, nos paysages et la biodiversité,

de nous protéger contre les risques naturels ...

de nous accueillir gratuitement tous les jours

d'approvisionner la filière bois et ses 400.000 emplois.

Vous voulez marcher ? Vous voulez apporter votre soutien en hébergeant des marcheurs ou en devenant bénévole? Tout est possible !

Rien de plus simple : repérez le parcours et les étapes qui vous intéressent dans "Parcours" puis cliquez sur l'onglet "Je veux participer" pour vous inscrire.

https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/pourquoi-cette-marche/

 

 



 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.