CLAUDINE N
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 nov. 2022

CLAUDINE N
Abonné·e de Mediapart

À QUI PROFITE LE BOYCOTT DE RIPOSTE FEMINISTE?

À qui profite le boycott de riposte féministe?

CLAUDINE N
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quelques militantes du "collectif lesbienne contre le patriarcat" ont appelé à censurer le film Riposte féministe.
 Elles disent avoir été filmées pendant une manifestation à Lyon lors de la journée internationale de la visibilité lesbienne en avril 2021 (marche pour la fierté lesbienne). Elles nous ont réclamé des sommes astronomiques en compensation d'un préjudice qui n'existe pas et devant notre refus ont décidé de nuire à la sortie du film.

Elles ont écrit aux salles de cinéma pour leur demander de déprogrammer le film,  distribué des tracts haineux à la sortie des salles, invectivé  les réalisateurs dans les débats... et obtenu de la  distributrice Belge d'annuler la sortie du film en Belgique. Elles peuvent être fières, beau combat de censure ! Mais à qui profite cette annulation? sûrement pas aux victimes de harcèlement, victimes des violences et des féminicides qui s'expriment dans le film, ni aux militantes déterminées qui nous ont fait confiance pour porter leur combat au public.

On nous dit vous n'avez qu'à flouter ou couper ou mettre un noir! mais qui flouter qui couper ? Ces personnes sont anonymes et  déjà masquées (période covid).   Nous avons fait un film pour le cinéma dans le respect des personnes filmées et  nous voulons laisser une trace de ce mouvement pas un sujet vite fait pour une chaine d'info en continue.

Claudine N

Voici le communiqué de l'équipe du film.

Nous souhaitons apporter des précisions sur les accusations de non-respect du droit à l’image

portées contre le film Riposte Féministe.

Riposte Féministe a été réalisé en étroite collaboration avec de très nombreux militant.e.s et collectifs

féministes. Notre intention n’a jamais été de mettre en danger qui que ce soit et nous regrettons que

certaines images de manifestation aient pu heurter des personnes. Nous avons toujours veillé à

filmer avec un regard bienveillant et respectueux.

Le film suit une cinquantaine d’activistes dans toute la France qui ont toutes et tous sans exception

signé un contrat de cession de droit à l’image. Recueillir leurs paroles et témoigner de leur

engagement constitue le coeur de notre démarche documentaire.

Dans les plans de manifestations, on aperçoit brièvement des centaines de manifestantes et

manifestants qui sont en grande majorité masqués et non reconnaissables. Quelques personnes, se

disant présentes dans une séquence de manifestation, contestent sur les réseaux sociaux notre droit

de diffuser ces images, réclament des indemnisations et appellent au boycott du film. Certaines salles

de cinéma ont reçu des messages anonymes appelant au retrait du film. Nous sommes surpris par ces

méthodes, le déferlement de haine qu’elles ont engendré et appelons à un dialogue apaisé.

Nous tenons à rappeler que la législation Française prévoit que le droit à l’information du public

autorise la diffusion de l’image de personnes impliquées dans un évènement d’actualité, sous la seule

réserve du respect de la dignité de la personne humaine. La captation d’images lors de

manifestations, comme lors du 8 mars 2021, journée Internationale des droits des femmes, illustre

des faits d’actualité relevant du débat public.

Il est crucial à nos yeux de laisser une trace de l’envergure de la mobilisation en France contre les

violences sexistes et sexuelles.

Riposte Féministe a été produit en toute transparence avec les personnes réellement impliquées

dans le film et dans le respect des règles du Centre National du Cinéma.

Notre démarche documentaire engagée vise à soutenir et donner la plus grande visibilité au combat

mené contre les féminicides et plus généralement contre les violences sexistes et sexuelles.

L’équipe de Riposte Féministe

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani
Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial