clavelito
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 avr. 2020

A qui profite le ON

clavelito
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nuit 27

Cette nuit je ne m’endormirai pas

 ON ne m’endormira pas.

En moi la colère

 ON.

Colère qui me lève.

ON.

Me soulève.

 ON.


Me tire.

Cette histoire que nous connaissons par cœur.
Ecrire.
Ecrire pour crier le On, le On pour nous endormir, le On qui m’empêche de dormir, contre lequel je crie, j’écrie pour en clamer la mémoire contre l’oubli.

Une grippe venue d’ailleurs, est arrivée sur nos côtes, sur nos routes, par les airs, dans notre air(e).

 ON ne nous a rien dit au début,

 ON qui l’a laissé passer, s’installer.
 ON qui arrête « les gens venus d’ailleurs »pourtant ! ON qui ne les laisse pas passer, encore moins s’installer !

Puis un jour choisi, ON nous informe de sa présence, ON nous rassure, il est peu dangereux.

 Puis un jour choisi, ON « s’est trompé » de diagnostic et ON « ne sait plus quoi faire » pour limiter sa propagation ,

ON nous a lancé une boule au ventre.

 Puis un jour choisi -pourquoi ce jour-là ?- ON nous confine 15 jours, puis 15 jours, puis...

ON avait la solution dès le début, ON le savait, nous non, alors nous avons obéi

ON avait les moyens de nous protéger dès le début, nous non, alors nous avons obéi 

 ON a dit « pas de masques, ça ne sert à rien »

 pas encore, trop tôt

 Les vôtres vous protègent de quoi?

ON a dit « pas de test, ça ne sert à rien »

pas encore, trop tôt

 ON teste notre degré d’obéissance, nous, notre résilience

Cf : Expérience de Milgram : expérience de psychologie publiée en 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Cette expérience évalue le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qu'il juge légitime et permet d'analyser le processus de soumission à l'autorité.

ON a dit « pas de traitement, ça ne sert à rien »

pas encore, trop tôt

Sauf les traitements de faveur

ON refuse ou ne peut plus nous aider à sortir de ce merdier,

 pas encore, trop tôt ou trop tard

 En fait, ON n’a pas assez de test, ON n’a pas assez de masques, ON n’a plus d’ hydroxychloroquine, donc la seule protection c’est se tenir à distance

 Sociale On a dit. Pourquoi distance sociale et non distance physique ?

ON a fait le mauvais choix pour nous TANT QU’IL Y EN AVAIT ENCORE UN, nous ne comprenons pas, ne pouvons pas comprendre

 ON cherche un vaccin qui servira

 à qui ?

De qui ? ON est le pantin ?
ON est un .on, dit-on

DEFAITES VOS JEUX MESSIEURS, RIEN NE VA PLUS

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le jugement consacre la liberté d’informer
Dans un jugement du 6 juillet 2022, le tribunal de Nanterre a condamné l’État pour sa tentative de perquisition des locaux de Mediapart du 4 février 2019, la jugeant « ni nécessaire dans une société démocratique ni proportionnée à l’objectif poursuivi ». Le jugement, très sévère pour le parquet de Paris, consacre aussi la protection des sources.
par Edwy Plenel
Journal — Exécutif
À l’Assemblée, Élisabeth Borne invente le « compromis » sans concession
La première ministre a prononcé, mercredi 6 juillet, sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Face aux députés, elle a tenté de tracer les contours d’un quinquennat du « compromis », sans rien céder sur le fond du programme d’Emmanuel Macron.
par Romaric Godin et Ilyes Ramdani
Journal
Face à la première ministre, LFI et le RN divergent sur la stratégie
Les deux forces d'opposition ont fait vivre une séance mouvementée à Élisabeth Borne qui prononçait, mercredi 6 juillet, son discours de politique générale. La gauche a déposé une motion de censure. La droite et l’extrême droite ont annoncé qu’elles ne la voteront pas.
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP