cléa latert
Retraité
Abonné·e de Mediapart

42 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 oct. 2022

cléa latert
Retraité
Abonné·e de Mediapart

L'affaire Quatennens fait le buz chez Hanouna

Comment une affaire aussi personnelle a-t-elle pu arriver dans une émission aussi sordide?

cléa latert
Retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aussi sordide que son producteur , animateur  hanouna.

J'ai l'habitude de zapper les pubs de plus en plus nombreuses  et chiantes et hier soir , je suis tombée sur l'émission   "touche pas à mon poste" ou( "TPMP" pour faire plus jeune) car cette émission attire un public  de tout âge.

Le sous-titre m'a interpellé   "les révélations  de Myriam Palomba sur l'affaire  Quatennens"

Je pensais cette affaire aux oubliettes ,mais non, il faut en rajouter une couche.

Dame Palomba  est  ex directrice du magazine "Public " ( magazine people )   " et chroniqueuse de temps à autres   dans l'émission "TPMP" produite par le producteur et animateur  Hanouna.

Ce producteur est arrivé sur le plateau tv en trottinette  et l'air bien excité.Et à ce moment  , une flopée  d'injures  sont  sorties de sa bouche ,celles- ci étaient adressées à la Maire de Paris qui a interdit  la retransmission  de la coupe du monde sur grand écran. Les oreilles de Madame la Maire ont dû sifflé et ça donne une idée sur l'émission.

Ensuite, ce fut le tour de Dame  Palomba   de divulguer "son secret" sur l'affaire  Quatennens.

Monsieur aurait pris le téléphone  de Madame , celle-ci aurait voulut le reprendre etc etc, on connaît la fin de l'histoire.

Mais comment cette affaire qui ne regarde personne a-t-elle pu arriver dans cette émission people qui n'est qu'un ramassis  ordurier.

Et  qui en veut autant à Adrien Quatennens ? Son épouse?          Cette émission , où le grand chef  Hanouna  n'hésite pas à mettre plus bas ses chroniqueurs , anciens journalistes , grands reporters

et qui grassement payés , acceptent la tête baissée ces injures Ces hommes ont perdu leur dignité et ont tellement peur de perdre leur place qu'ils sont prêts à tout entendre.

Cette  émission fait le buz car , elle est faite  de faits divers,d'histoire d'hommes et de femmes  qui viennent raconter leurs malheurs et  le voyeurisme plaît  aux téléspectateurs.

Adrien Quatennens n'avait pas besoin de cette publicité  malsaine .

Et j'espère son retour à l 'Assemblée ?

Car parmi les 577 député(es)  ,combien sont ils à" être blanc comme neige"?

Combien sont ils  à avoir  eu un mot , un geste  un peu brusque envers leur épouse, compagne?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal
Une Iranienne fuit la répression, elle est menacée d’expulsion
Début novembre, une exilée iranienne s’est vu notifier une obligation de quitter le territoire français et a été placée en rétention à Toulouse, alors qu’elle avait fui la répression. Le préfet de l’Aude assume sa décision. Le ministère de l’intérieur le contredit.
par Nejma Brahim
Journal
Iran : un pays en révolte
Le décès de Mahsa Amini, 22 ans, arrêtée le 13 septembre 2022 à Téhéran au motif qu’elle ne respectait pas le code vestimentaire en vigueur, a embrasé tout le pays, où 80 villes ont été saisies par la révolte. Sous la férule du président Ebrahim Raïssi, à la tête de la République islamique depuis juin 2021, la répression est impitoyable.
par La rédaction de Mediapart
Journal
La COP biodiversité tentée par la marchandisation des écosystèmes
À la COP15 de la biodiversité de Montréal, qui s’ouvre le 7 décembre, les Nations unies pourraient promouvoir un mécanisme global de compensation des atteintes à la biodiversité par leur marchandisation. Un mécanisme illusoire et dangereux.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet de blog
Rap et théorie postcoloniale : sur « Identité remarquable » de Younès Boucif
« Un Arabe qui fait du rap y’a pas grand-chose d’original », rappait Younès dans « J’me rappelle ». Mais quid d’un Arabe qui rappe, joue (au cinéma, au théâtre), écrit des romans, manage et se fait parfois, à ses heures perdues, documentariste ? À l'occasion de la sortie de son album, retour sur la trajectoire d'un artiste aux talents multiples.
par Matti Leprêtre
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar