cleguevaques
Avocat et citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 nov. 2021

#Antilles : propositions concrètes de la société civile pour préparer l'avenir

Je partage le communiqué de presse de l'Association VIVRE Guadeloupe qui propose des solutions, à commencer par rendre la parole aux citoyens sans s'enfermer dans un débat théorique sur l'autonome.

cleguevaques
Avocat et citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous ASSOCIATION VIVRE, proposons à tous les DÉCISIONNAIRES NATIONAUX et LOCAUX ce qui suit :

  1. 1.Une Convention Citoyenne locale sur l’effondrement et la résilience systémiques de l’archipel des Îles de Guadeloupe et de la Martinique (aggravation de la contrainte énergie / climat /biodiversité, résolution définitive des problématiques d’EAU, de dépollution des COMMUNS par les biocides dont le CHLORDÉCONE, les sargasses etc.). Ceci s’entend bien entendu aussi par les justes RÉPARATIONS et INDEMNISATIONS de TOUTES les VICTIMES et/ou de leur descendance ; 
  2. Un Plan Marshall de transformation des économies guadeloupéenne et martiniquaise pour réduire d’au moins 6 % par an les émissions de gaz à effet de serre de l'archipel jusqu’en 2050 (imposition de quotas d'importation d'hydrocarbures à la SARA et EDF, décroissant dès 2022 de 6 % chaque année, fin progressive de la péréquation tarifaire de l'électricité pour financer le développement régional de la géothermie, alignement de la fiscalité du diesel sur le sans plomb pour financer sur 10 à 15 ans la reconversion intégrale des monocultures d'exportation en permaculture agroforestière résiliente et bas carbone...etc.) ;
  3. Un financement permanent pour la Recherche Locale Pluridisciplinaire;
  4.  Un Plan Marshall en faveur des problématiques de Formation Adaptée, d’insertion Sociale et Professionnelle des Jeunes sans oublier les plus vulnérables (en situation de handicap, en accompagnement social et éducatif etc.), des personnes âgées et/ou esseulées, frappées par la pauvreté, le chômage de longue durée etc.
  5.  La Révision totale des politiques relatives à la SANTÉ PUBLIQUE aux ANTILLES, leurs modalités d’évaluation et les financements afférents, sans oublier la santé mentale, les dispositifs de prévention et d’accompagnement des personnes touchées et de leurs aidants familiaux…

Oui, Il est URGENT DE SAUVEGARDER LA VIE et les VALEURS qui s’y rattachent tels le RESPECT DES ÉQUILIBRES ÉCOLOGIQUES et leurs RÉGULATIONS, l’EMPATHIE, la JUSTICE, l’ÉGALITE, la TOLÉRANCE, l’ENTRAIDE CONSTRUCTIVE

La Présidente                                                              Le Vice-Président

Patricia CHATENAY-RIVAUDAY                              Dr Janmari FLOWER

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo