Immersion dans le monde étrange du tennis de haut niveau en Chine

Mais où est passé le tennis chinois de haut niveau ? Alors que la Chine présente tous les quatre ans plus de 2700 athlètes aux Jeux Olympiques en été et rapporte, bon an, mal entre 88 (Londres - 2012) et 100 médailles 2008) , côté tennis, ce n'est pas le désert absolu, mais pas loin tout de même. Plongée dans le drôle d'univers du tennis de haut niveau en Chine.

http://www.tennisactu.net/news-mag-a-quand-un-roger-federer-ou-un-nadal-en-chine-66018.html

Mais où est passé le tennis chinois de haut niveau ? Alors que la Chine présente tous les quatre ans plus de 2700 athlètes aux Jeux Olympiques en été et rapporte, bon an, mal entre 88 (Londres - 2012) et 100 médailles 2008) , côté tennis, ce n'est pas le désert absolu, mais pas loin tout de même. Chez les hommes, c'est pour le moins la savane: le joueur le mieux classé est 171e, chez les filles, c'est la garrigue : on compte quelques unes dans le top 50, 4 dans le top 100. Les exploits de Na Li, vainqueure de Grand Chelem et ancienne n°2 mondiale, ne semblent pas avoir amené d'autres joueurs vers le haut niveau. Autrement dit, la population chinoise est gigantesque, l'économie est en plein boom, la Chine compte des compétitions internationales renommées, à Pékin, Chengdu et à Wuhan notamment, mais, depuis l'ancienne n°1 mondiale, il n'y a plus de grande tête d'affiche. Pour comprendre ce paradoxe chinois, Tennis Actu a demandé à Ezra Stump, Français "exilé" à Wuhan, ses éclaircissements. Passé par la HDN Academy (Nîmes), il a été coach privé pendant un temps, avant de travailler pour Asics et d'être recruté par Province de Hubei. A Wuhan il entraîne notamment l'équipe première filles dans un immense centre olympique. L'une de ses meilleures joueuses, coachée aussi par Guillaume PeyreKai-Lin Zhang, pointe cette semaine autour de la 110e place mondiale (120e).

 

La suite est à retrouver sur TennisActu.net : http://www.tennisactu.net/news-mag-a-quand-un-roger-federer-ou-un-nadal-en-chine-66018.html 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.