Traverser le Mexique... pour rester au Mexique (REPORTAGE)

Refoulée par le président Trump, une caravane de migrants centro-américains traverse le Mexique du sud au nord. La caravane a rassemblé jusqu'à 2.000 personnes au début du mois d'avril. Reportage.

Un groupe d'exilés centro-américains se renseigne, avec l'aide d'avocats de l'ONG Pueblos sin Fronteras, sur leurs chances d'obtenir l'asile au Mexique © Clément Detry Un groupe d'exilés centro-américains se renseigne, avec l'aide d'avocats de l'ONG Pueblos sin Fronteras, sur leurs chances d'obtenir l'asile au Mexique © Clément Detry

[...]

Pour Wilfredo Arce, un Salvadorien de 36 ans, inutile de risquer une déportation suivie d’une mort certaine pour avoir blessé un membre du gang de la Mara Salvatrucha (MS) dans sa boutique d’électroménager d’occasion du centre de San Salvador. Il a pour tant dû échapper deux fois à cette organisation qui terrorise les populations d’Amérique centrale et vampirise l’économie de la région. Cela n’a pas été suffisant, dans son cas, de fermer son local, vendre ses deux voitures et partir pour la frontière sud du Mexique. Un an plus tard, un groupe de malfrats tatoués“MS” l’a pris à partie à Tapachula, une ville frontalière entre le Mexique et le Guatemala, sans autre explication. “Je discutais tranquillement avec une amie sur un banc lorsque j’ai reçu un coup qui, instantanément, m’a cassé le nez. Le but était de m’assommer et de m’emmener à bord d’un véhicule dont ils venaient de sortir”,dit-­il.

[...]

[L'article est en accès payant sur le site de la Libre Belgique].

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.