Dix ans après , on assassine .......le code du travai

http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_aquitaine_,109008929.html

Par ce lien vous pourrez assister à la commémoration du dixième assassinat des deux inspecteurs du travail : Sylvie Tremouille et Daniel Buffiere à Saussignac en Dordogne.

À l'époque , l'accompagnement de ces deux soldats de défense des lois du travail n'a pas donné lieu à l'hommage donné aux policiers ou aux militaires tombés pour la France ! Ce fut pratiquement en catimini que ces deux courageuses  personnes furent accompagnées . Dix ans après , le ministre du travail à t-il été , cette fois à la hauteur? À vous de juger!

G.Filoche lors de  cette intervention , rappelle qu'en dix ans rien a changé , qu'un nombre toujours plus grand de patrons sont hors la loi.

En effet , depuis cet assassinat prophétique , on peut aisement le constater, tout s'est aggravé. Dans la pratique, bien sûr, par les conditions faites aux travailleurs, pour leur santé , pour leurs horaires , pour leurs déplacements ,par les attaques constantes faites au respect du repos dominical, par le chantage infini aux travailleurs précaires notament les femmes seules avec enfants et  aujourd'hui encore attaques contre les chômeurs Par le ministre du travail F.Rebsamen! 

Le plus grave de cette dégradation s'est produit dans les cerveaux. En effet, avec le formatage de la pensée dominante sur la mondialisation, la délocalisation vers les pays aux salaires misérables , sans aucune protection des travailleurs, la carcerisation des lieux de production impliquant naturellement les suicides ( qu'on essaie d'éviter avec des filets tendus sous les fenêtres! ), le déplacement des travailleurs dans les pays esclavagistes mourant à des températures dépassant les cinquante degrés au soleil.Oui, la situation au travail dans le monde, et en France s'est détériorée . Il ne manque plus que la remise des enfants de huit ans à la fabrique pour que l'on puisse dire que nous avons régressé au dix-neuvième siècle. Et ce n'est pas fini: Une nouvelle loi est en préparation pour s'attaquer à ce qui fait le fond même du rôle de l'inspection du travail. L'ensemble des traités en cours de négociations TAFTA, TISA et autres aberrations vont abattre les dernières barrières qui nous ont permis de construire une société humaine afin de pouvoir vivre ensemble.

Oui, en dix ans , nous sommes passés d'une civilisation à visage humain à un système où l'être humain est devenu une marchandise obsolète. C'est l'obsolescence programmée des êtres humains qui est arrivée à son terme. Peut on alors avoir encore besoin d'inspecteurs du travail pour des marchandises interchangeables, jetables à date d'obsolescence programmée de plus en plus tôt?

OUI , il y a dix ans cet assassinat était prophétique .....

Souvenons nous de leur noms, ils nous ont fait basculer dans un nouveau monde  ...'''

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.