Rapt d'un enfant

Depuis hier soir, vendredi 18 avril, une alerte à l'enlèvement d'enfant est diffusée en boucle sur les médias . L'enlèvement d'un enfant,

 reste toujours une annonce qui touche n'importe quel individu sur cette planète . Enfant, nous avons été, enfant nous avons eu ou , du moins , en avons eu le désir. Mais, ici, je ressens un malaise grandissant diffus, le temps passant: Quoi? Toutes les polices du territoire, voire de l'Europe réunies , sont mobilisées pour rechercher une mère qui a kidnappé son enfant!

Certes, on nous dit que cette femme est déficiente mentale...? Peu après, on nous apprend que le père , est aussi handicapé mental....Plus les annonces s'enrichissent de précisions, et plus le malaise s'étoffe....

Quoi? Mère et père handicapés mentaux? Certes, mais il me semble qu'il y a plusieurs degrés d'handicap, plusieurs niveaux d'évaluation , plusieurs écoles....Alors, si ces parents ont été déclarés inaptes pour vivre avec leur enfant, pourquoi, ont ils été  pu mener cette grossesse jusqu'au bout? Par humanité? Le fait de les poursuivre comme de vulgaires malfaiteurs, laisse présager une inhumanité  encore plus grande!

Le fait même d'avoir mis au monde un petit être humain, à fait de cette femme "handicapée  mentale"  une mère et qui sait, si aidée correctement , elle ne peut aimer et accompagner sa fille avec ses propres moyens? Qu'il y a t-il de pire que d'enlever un enfant à ses parents, handicapés ou non?

Les kidnappeurs d'enfants, dans cette histoire, ne sont sans doute pas ceux que l'on a bien voulu exposer sur les écrans....à qui profite le crime?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.