EDF - Coût nouveau réacteur EPR 2

L’investissement d’un nouveau réacteur ne coûtera pas cher. Pourquoi ? 1/ Il est faut de se baser sur l’actuel coût d’investissement de l’EPR de Famanville 3 2/ Le prolongement de la durée de vie de certains réacteurs actuels constitue un jack pot pour EDF SA 3/ Il faut intégrer l’amortissement de l’emprunt
  • 1- #Il s’est produit une perte de compétence en ingénierie (qui a augmenté le coût).

#L’EPR FLA 3 est une première réalisation , les réalisations futures coûteront moins chères - voir 3)

#La durée d’amortIssement sera plus longue 

  • 2- #L’investissement sur une durée de 25 années déjà soldé pour certains réacteurs dont la durée de vie est assurée par l’ASN pour 40 ans génère une grande rentrée d’argent 

 

  • 3- # L’EPR a une durée de vie de 60 ans, donc un compromis ou des compensations entre l’État et EDF  est jouable gagnant -gagnant pour le Client : il faut voir large, pas profondément sur l’EPR actuel : tout est possible en Finance.

Il ne faut pas faire table rase de 40 année de recherche CEA/ASN/EDF Retour d’Expérience au profit du modèle éolien, peut rentable et risqué.

C’est de la désinformation encore et encore que d’ê et d’écrire avec pessimisme répété sur le coût d’un futur réacteur .

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.