Colette Lallement-Duchoze
Abonné·e de Mediapart

319 Billets

2 Éditions

Billet de blog 23 déc. 2018

Derniers jours à Shibati Documentaire de Hendrick Dusollier

Un documentaire exceptionnel qui a su capter les derniers moments d’un quartier, d’une époque C'est l'humain et uniquement l’humain qui intéresse Hendrick Dusollier ; la dénonciation se lisant en creux !

Colette Lallement-Duchoze
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous sommes à Chongqing la plus grande agglomération du monde (Ouest de la Chine) 83 000 kilomètres carrés, soit une trentaine de fois Paris et sa région…Et plus particulièrement dans un quartier voué à disparaître : Shibati.

La tentation eût été facile de procéder à une forme de dichotomie : les bribes d’un monde souterrain presque anachronique et en regard -témoignage de l’urbanisation galopante- la ville moderne. Il n’en est rien -même si revenant deux fois 6 mois après avoir filmé les habitants de Shibati et leur mode de vie – le documentariste illustre leur difficile adaptation à un processus  imposé voire inéluctable. C’est l’humain et uniquement l’humain qui intéresse Hendrick Dusollier ; la dénonciation se lisant en creux. L’humain à travers trois personnages : M. Li, le coiffeur, le gamin Zhou Hong et la femme aux cheveux blancs au sourire d’ange et à l’âme d’enfant, Xue Lian

 Hendrick Dusollier nous entraîne dans l’univers dédaléen de Shibati fait de ruelles d’escaliers d’échoppes, de détritus, de petites maisons accrochées à la roche recouvertes d’une végétation quasi tropicale Sa méthode ? Se promener innocemment (mais avec tout son matériel vidéo) filmer avec discrétion ; rester extérieur tel un observateur (même si par moments on voit sa main son portable et que l’on entend sa voix qui questionne ou répond ...dans des dialogues de sourds.. forcément quand on ne connaît pas la langue ni de surcroît le dialecte ! D’abord suspect (va-t-en ! Tes images sont fausses ce n’est plus ça la Chine…) il se lie d’amitié avec un enfant, enfant-guide ébloui par la Cité de la lumière et de la Lune (qui n’est autre que l’immense centre commercial dont la façade lumineuse éclaire Shibati !!)  Empathie très forte aussi avec Xue Lian : cette femme âgée qui vit (vivote) du commerce de détritus et de déchets, sait qu’il y a une âme en chacun d’eux et ceux qu’elle conserve elle les exhausse au rang dereliques. C’est son mausolée !

 Alors oui quand 6 mois après, le documentariste revient sur les lieux, il filme une béance à ciel ouvert où survit ça et là un témoignage isolé d’un temps révolu, celui de la Chine pré industrielle. Alors oui quand 6 mois encore après, Hendrick Dusollier retrouve ses « amis » il les filme dans leur nouveau « contexte » de vie fait d’uniformisation... inhumaine…Eux les « survivants » seront fatalement déboussolés une fois relogés dans les immenses tours à la périphérie !

 Devant ce type de cinéma ce qui se passe devant soi et ce qui sera dans le film on ne l’a pas préparé ni mis en scène et on ne l’a pas recréé non plus en post production. Je trouve que c’est une expérience unique (Hendrick Dusollier)

Récompenses:

Cinéma du réel: prix du meilleur documentaire & prix du jury jeunes

Festival de Brive: prix du jury & prix du public

Idfa: (festival international du film documentaire d'Amsterdam)  prix spécial du jury 

this human world: prix du meilleur documentaire 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti