Collectif Élèves Protégé·e·s Rennes
Collectif de parents d'élèves
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2022

Collectif Élèves Protégé·e·s Rennes
Collectif de parents d'élèves
Abonné·e de Mediapart

En réponse aux annonces de Jeanne BARSEGHIAN

Lundi 5 décembre, Jeanne BARSEGHIAN, maire de Strasbourg, annonçait vouloir attaquer l’État en justice pour sa défaillance à assurer sa mission d'hébergement d'urgence des populations. Voici notre position.

Collectif Élèves Protégé·e·s Rennes
Collectif de parents d'élèves
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier, Jeanne BARSEGHIAN, maire de Strasbourg confrontée dans sa ville à la problématique de centaines de personnes à la rue, dont certainement un grand nombre d’enfants, annonçait intenter contre l’État, qu’elle juge défaillant, une action en responsabilité pour inaction.

Depuis le début de notre mobilisation, il y a maintenant deux mois, nous appelons tou·te·s nos interlocuteur·rice·s à la Mairie de Rennes, au Département d’Ille-et-Vilaine, chez les député·e·s du département, à rassembler leurs forces autour d’une telle action en justice. Nous les y appelons, et avec insistance, une fois de plus.

Nous avons également maintes fois proposé, et réitérons une fois encore cette proposition, de nous y associer en tant que collectif de parents d’élèves de près d’une cinquantaine d’établissements scolaires de la ville. Nous pouvons assurément apporter notre témoignage des carences en matière d’hébergement d’urgence, raconter comment nous avons dû investir des bâtiments publics pour nous assurer de la mise à l’abri de familles et d’enfants parfois très jeunes, l’État ayant déserté le champ de bataille, tournant manifestement le dos à ses obligations.

Nous appelons les élu·e·s et les associations à se rapprocher de nous afin que nous discutions des modalités de notre participation à l’action engagée par Jeanne BARSEGHIAN.

L’hiver est là. Nous ne lâcherons pas.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte