Appel à témoins - Plainte contre X Covid19

À l'heure où les dirigeants réécrivent l'histoire - et où les structures rencontrent les mêmes difficultés qu'en début de crise - il est crucial de témoigner sur les situations vécues ayant portées atteinte à la santé des patients comme des professionnels. Pour cela nous avons besoin de vous, témoignages et documents !

APPEL A TEMOINS

Le collectif Inter-Urgences va être auditionné le 9 octobre 2020 par l’Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique de la gendarmerie dans le cadre la plainte contre X déposée via notre avocat, Me Arié ALIMI.

Quels sont les motifs ?
– Abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre
– Homicide involontaire
– Violences involontaires
– Mise en danger délibérée de la vie d’autrui

Pourquoi cette plainte ?
L’ampleur de cette crise et les questions qui restent en suspens, comme sur les pénuries de matériels et l’exposition des personnels nécessitent une instruction approfondie. Nous estimons que le principe de précaution a été écrasé par une gestion parcimonieuse au mépris de la protection et de la vie des salariés et des patients.

Contre X ?
Les carences observées questionnent une politique de santé et les institutions qui les mettent en œuvre.
Il s’agit de mettre en lumière les chaînes de responsabilité qu’elles soient locales ou nationales, actuelles et antérieures.

Quelles sont les situations recherchées ?
– Vous avez été contaminé au COVID 19 dans le cadre de votre exercice professionnel.
– On vous a envoyé au travail sans matériel de protection ou sous protocoles d’hygiènes inadaptés.
– La médecine du travail a refusé de vous protéger alors que vous étiez objectivement à risque.
– Vous avez vécu le tri des patients à l’entrée des réanimations ou en ville.
– Vous avez été témoin d’une perte de chance pour vos patients par faute de personnels, de lits, de médicaments, de matériels ou de formations.
– Alors que les services se réorganisent à nouveau pour faire face à la recrudescence des cas, vous vous retrouvez dans les même difficultés qu’en mars.
En somme, si vous avez été témoins de la mise en danger des patients et professionnels, votre témoignage ou vos documents sont importants.

Qui peut participer et comment ?
L’ensemble de la chaîne de soin : en ville comme à l’hôpital, professionnels ou usagers.
Nous collectons tout documents prouvant le déni du principe de précaution : protocoles, absence de restriction, échanges mails, défaut d’information et d’organisation…

Pour les témoignages :
Téléchargez le document Cerfa sur le site du Collectif https://www.interurgences.fr/2020/09/vous-etes-en-desaccord-avec-la-gestion-de-la-crise-covid/ (document à la fin de l’article) et scannez votre pièce d’identité.
Envoyez les interurgences@gmail.com ou à notre avocat à accueil@alimi-avocats.fr

A l’heure où les dirigeants réécrivent l’histoire, il est de notre de devoir de témoigner de la réalité des faits.
Au delà d’un devoir moral, c’est une nécessité pour pouvoir repenser nos organisations, qui ont été dramatiquement défaillantes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.