Collectif McDroits
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 oct. 2020

A McDo, «venez comme vous êtes»... sauf pour les personnes qui ne sont pas blanches

Vendredi 16 octobre, le collectif McDroits est allé remettre 114 témoignages de victimes de harcèlement et discrimination au siège de McDonald's France : l'entreprise a refusé de nous accorder un rendez-vous dans des conditions acceptables. Nous allons continuer à nous battre et révélerons tout au long de la semaine les témoignages envoyés par des dizaines de salarié·es de l'enseigne.

Collectif McDroits
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Manifestation du collectif McDroits devant le siège de McDonald's France © Ana Gayon Photographies

La semaine dernière, Mediapart et Streetpress publiaient plusieurs enquêtes révélant un problème systémique de harcèlement sexuel et de discriminations sexistes, homophobes, racistes et transphobes chez McDonald's. Rassemblé-es au sein du collectif McDroits, nous, salarié-es et ex-salarié-es McDo, exigeons de la direction des mesures pour mettre fin à ces injustices. Vendredi dernier, nous sommes allé-es remettre les 114 témoignages de victimes de harcèlement et discrimination au siège de McDonald's France : l'entreprise a fait la sourde oreille et a refusé de nous accorder un rendez-vous de négociation dans les conditions que nous demandions. Nous allons donc continuer à nous battre et révélerons tout au long de la semaine les témoignages que nous ont envoyé des dizaines de salarié-es et ex-salarié-es de l'enseigne.

En partageant les témoignages suivants, nous voulons montrer la manière dont McDonald's traite ses employées lorsqu'ils et elles noir.es, arabes ou de manière générale, lorsqu'ils et elles ne sont pas des personnes blanches : trop souvent, ils et elles sont confrontées à du harcèlement moral et de la discrimination. Vous pouvez retrouver l'ensemble des témoignages anonymisés ici.

Témoignage n°1

Quand j'avais une afro, c'est arrivé qu'on me dise "ah salut Michael Jackson" ou "ah ouais t'es sure que t'as mis un filet parce qu'on voit pas la différence!"

Le nouveau franchisé quand il est arrivé, a décidé de virer tous les anciens : "on va blanchir tout ça" et il a commencé à virer tout le monde, tous les noirs et les arabes, ou bien tout le monde est parti car ils en avaient marre. Aujourd'hui il y a quasiment que des blancs.

Certaines personnes qui postulent dans mon restaurant et sont noires ne sont pas prises, quand elles postulent au Burger King d'à côté elles sont prises directement. Les managers c'est que des blancs, et une seule Antillaise.

Témoignage n°2

Je connais un algérien qui a postulé et ils ont jeté son CV à la poubelle, sans en parler à mon directeur. Donc j’ai demandé “Y’a pas d’arabes, y’a pas de noirs ?” et on m’a répondu : “Ouais c’est les personnes qui ramènent le plus de problèmes, alors non”

Témoignage n°3

Il y a une salariée qui chantait kirikou dès qu’elle passait à côté de moi, si c’était pas ça c’était Mamadou avait mal aux dents ou sinon c’était l’accent.

Témoignage n°4

En terme de racisme, dès que des CVs sont déposés par des Noir.e.s, on  jetait systématiquement leur CV à la poubelle en disant Bamboulas.  Il y avait je dirai 10% de personnes non-blanches sur le restau et les équipes de direction et de management sont uniquement composées de personnes blanches. J’ai à plusieurs reprises entendu des remarques du style : « je comprends que t’en ai marre de ces gens-là, ces wesh-wesh », venant du franchisé. Un manager s’emportait en disant à un équipier « arrête de dire Wallah au comptoir, je comprends pas quand tu dis wesh en parlant ». Un autre s’énervait régulièrement contre « les bouffeurs de poisson » « c’est toujours les mêmes ».

Témoignage n°5

J’ai travaillé à McDo, tout le monde appelaient une employée ni hao juste parce qu’elle était asiatique, même les managers.

Témoignage n°6

Le manageur a un pote noir en cuisine McDo : “travaille esclave”, il lui a dit de ne pas redire ça une seconde fois : “tu vas faire quoi esclave ?” et le manager l’a pris à la gorge. Il méritait le renvoi (et pire). Il a seulement eu un blâme.

Témoignage n°7

Je suis d'origine asiatique, un manager m'a dit :

« T’es tellement petite, t’as pas besoin de te baisser pour me sucer » 

« Ta gueule, va faire des chaussures et des iPhones »

Témoignage n°8

En travaillant à McDo j'ai souvent entendu : « Hey thing tchong, tu peux me faire un wrap en vitesse » « Vous les asiats de toute façon » « Hey Chinetoque »

Pour que ces situations cessent, nous, rassemblé.e.s dans le collectif McDroits, demandons :

  • Une cellule d’écoute et de lutte contre les violences sexistes et une assistance psychologique.
  • La formation du personnel encadrant et dirigeant aux questions de sexisme, homophobie, racisme et discriminations.
  • Une personne référente compétente, formée et avec des moyens, sur les problèmes de harcèlement et de discrimination dans chaque restaurant.
  • Un système de sanctions transparent.
  • Un système d’évolution juste et transparent, calqué sur l’ancienneté et non sur l’apparence physique. 
  • La fin de la discrimination à l’embauche des femmes voilées.
  • Le droit pour les personnes trans d’utiliser leur prénom d’usage.
  • Une tenue similaire pour tou.te.s / pas d’obligation du port de la jupe pour les hôtesses d’accueil.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch