collectif-roosevelt
15 solutions pour sortir de la crise et changer de modèle : http://collectif-roosevelt.fr/
Abonné·e de Mediapart

39 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 juil. 2014

Montebourg se revendique de "Roosevelt", ah bon ?

collectif-roosevelt
15 solutions pour sortir de la crise et changer de modèle : http://collectif-roosevelt.fr/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur le Ministre de l’économie,

L’été dernier, vous avez publié un excellent livre intitulé « La bataille du Made in France ».


Page 22, vous y parlez de Bercy, et plus particulièrement de la direction du Trésor et de l’Inspection générale des finances.

Vous y déplorez leur excès de pouvoir, leur « arrogance », leur « esprit aristocratique » ; leur pensée « indécrottablement libérale et profinancière » ; leur « préférence dangereuse pour la finance plutôt que pour la production manufacturière ».

Maintenant que le décret n° 2014-404 du 16 avril 2014 relatif aux attributions du ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique vous donne explicitement autorité sur ces deux administrations, que comptez-vous faire pour y remédier ?

Par ailleurs, page 106, vous racontez, fort bien, comment, « durant les premières semaines de son mandat, Roosevelt prit une série de mesures efficaces », notamment « le Glass-Steagall Act sur le champ bancaire », loi qui séparait les banques commerciales des banques d’affaires.

Considérez-vous que la loi dite de séparation bancaire promulguée le 18 juillet 2013 sépare les banques avec la même efficacité que le Glass-Steagall Act, ou bien pensez-vous, comme c’est notre cas, qu’il serait souhaitable de mieux faire, par exemple en soutenant la proposition de directive présentée par la Commission européenne le 29 janvier dernier, d’après les travaux de la commission Liikanen et des équipes du commissaire Barnier ?


Et, si c’est le cas, comme nous l’espérons, que comptez-vous faire pour soutenir cette proposition et surmonter les réticences du monde bancaire, notamment français, et de la direction générale du Trésor, qui est sous vos ordres ?

À présent, vous venez de faire, en vous réclamant de l'« esprit de Roosevelt », un ambitieux discours de politique économique générale.

Le Collectif Roosevelt s’en réjouit et se rappelle que vous avez été vous-même signataire des quinze propositions à l’origine du Collectif, quand vous étiez, il n’y a pas si longtemps, député et candidat potentiel à l’élection présidentielle.

C’est pourquoi nous prendrons la liberté de vous proposer un entretien, pour étudier avec vous comment nous pouvons vous aider, par nos réflexions, à mettre ces propositions en oeuvre dans une situation économique et politique qui s’est encore dégradée.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre de l’économie, l’expression de toute notre considération et de toutes nos espérances,

Le Collectif Roosevelt 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre