« Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers : pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner, si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance. » Stéphane Hessel

Quelques personnes ont pris cet appel au premier degré. Elles ont décidé d'actualiser le programme du Conseil National de la Résistance "Les jours heureux" (http://les-jours-heureux.fr) et de prendre la route de Pau jusqu'à Paris. Martin Rieussec-Fournier, l'un des initiateurs nous fait parvenir ses impressions de la marche, et nous donne rendez vous Samedi 5 novembre à Créteil, à 10h00 devant l’hôtel de ville à Créteil, à Paris place de la Bastille vers 13h00 ou Place de la République à 15h30. Le collectif Roosevelt se sent proche de cette démarche et la soutient.

arriveemarche

Merci !

C'est le mot que nous avons le plus prononcé durant ces trois semaines de marche depuis les Pyrénées. Nous.

Nous, c'est les 70 citoyens que nous étions au départ de la marche #LesJoursHeureux le 7 octobre dernier à Oloron-Sainte-Marie. Nous, c'est la centaine de citoyens ayant participé à une ou plusieurs étapes.

Pourquoi dire autant merci ?

Car ce sont des dizaines de citoyens, d'organisations qui nous ont accueilli les bras ouverts tout au long de cette marche pour que demain nous vivions des jours heureux.

Mais au fait, c'est quoi notre but ?

Faire advenir une société du bien vivre, en actualisant le programme « Les Jours Heureux » du Conseil National de la Résistance aux enjeux d’aujourd’hui, grâce à une grande consultation citoyenne, et en créant les conditions de sa mise en œuvre dès 2017.

Et oui, tout ça.

C'est sur que par les temps moroses ça fait bien utopiste autant d'optimisme. Et pourquoi ne réussirions-nous pas ? Les Résistants du CNR ont fait de leurs utopies une réalité dont nous bénéficions encore. Une leçon à méditer.

Mais concrètement nous faisons comment ?

Dire merci déjà.

Merci aux 100 auteurs qui ont fait confiance à la jeune bande d'initiateurs du projet et qui publie le 2 novembre « Et nous vivrons des jours heureux » chez Actes Sud. Ce livre programme est un point de départ à une large consultation citoyenne.

Merci à tous les citoyens qui ont accueilli les marcheurs durant la marche, à toutes les mairies et organisations soutiens et/ou participantes d'une ou des étapes. Nous les citons pour leur dire un immense merci de leur accueil.

Merci à l'Association des Paralysés de France, ATTAC (Périgueux, Limoges, Orléans), le village Emmaüs de Lescar-Pau, la coordination nationale Pas Sans Nous, Colibris Périgueux, l'Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance, Les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Alternatiba (Limoges et Orléans), Paris Debout, Les Psytoyens du cœur, les co-élus de Saillans, Collectif Roosevelt (Limoges, Orléans et Paris), Le Mouvement Utopia, Pouvoir Citoyen en marche, Citoyens Résistants d’Hier et d’ Aujourd’hui, Stades Citoyens, Jury Citoyen Debout, Générations Cobayes, Intelligence Verte, Gazette Debout, Mouvement Français pour un Revenu de Base Paris, Urgence Démocratique, Alternat, Le Silo, association Agir et Vivre Ensemble dans nos Communes , l'Association Au Sud Du Nord, Maison du Monde Evry, l'Association d’Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophage et bien d'autres organisations.

Et concrètement nous faisons comment alors ?

Nous souhaitons la mobilisation de millions de citoyens pour finalement un objectif que nous sommes très nombreux à partager,  pouvoir vivre heureux toutes et tous.

Oui, en étant des millions nul doute que les élections de 2017 peuvent être l'occasion d'un nouveau cap politique.

Un premier pas ? Cela peut être le 5 novembre pour marcher ensemble les 17 km de la dernière étapes à Paris. 17 km pour l'année 2017 !

Un deuxième pas ? Cela peut être en découvrant en librairie dès le 2 novembre le livre « Et nous vivrons des jours heureux » et les textes déjà en ligne sur notre site.

Un troisième pas ? A nous de le créer ensemble.

Pour plus d'info et nous relier : http://les-jours-heureux.fr/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.