collectifpedopsy75019
Soignants du secteur de pédopsychiatrie 75019
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 mai 2019

collectifpedopsy75019
Soignants du secteur de pédopsychiatrie 75019
Abonné·e de Mediapart

« Comme un bruit qui court »

Nous apprenons que l’émission « Comme un bruit qui court » ne sera pas reconduite à la rentrée prochaine. Au nom du collectif PedoPsy 19 en lutte, nous demandons à ce que l’émission soit reconduite à la rentrée !

collectifpedopsy75019
Soignants du secteur de pédopsychiatrie 75019
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué du collectif pédopsy du 19éme arrondissement de Paris :

Nous apprenons que l’émission « Comme un bruit qui court » ne sera pas reconduite à la rentrée prochaine.

Au nom du collectif PedoPsy 19 en lutte, nous demandons à ce que l’émission soit reconduite à la rentrée.

Nous soignants du collectif de la pédopsychiatrie publique du 19ème arrondissement de Paris, dont la journée de grève du 17 avril ainsi que nos revendications et nos pratiques ont été relayées dans cette émission, vous interpelons pour vous signifier notre consternation.


Lors de la venue de Mme Perry dans notre service pour réaliser cette émission sur les difficultés du service public de la pédopsychiatrie, nous avons pu constater à quel point elle était impliquée avec un grand professionnalisme dans son travail de reporter de terrain. La diffusion de l’émission nous a conforté dans le fait d’avoir eu confiance en cette équipe de reporters/producteurs : Mme Perry, Mr Anquetil, Mr Chao pour rendre visible notre engagement pour un service public de qualité.

Si une radio publique comme France inter ne diffuse pas ce type de programme relatant des expériences, des luttes et du vécu de collectifs de citoyens, d’associations, «d’invisibles », « de sans voix »… qui le fera ?

Nous pensons que la radio publique ne doit pas se priver de ce journalisme d’investigation pointu. Mais Radio France va devoir supporter une coupe budgétaire de 60 millions d’euros en 3 ans, rien que ça ! Nous savons que Mme Sybil Veil, directrice de Radio France a une certaine expérience des plans d’austérité et de casse méthodique du service public puisque naguère elle était à la direction du pilotage de la transformation de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

A un moment où de nombreuses personnes ont si peu confiance dans la presse et les journalistes en général, où l’heure est à la défiance envers les médias, cette émission est précisément un format qui permet au public de (re)nouer cette confiance.

Faire le choix d’évincer une telle émission du service public audiovisuel risque de desservir fortement l’image du journalisme et de votre radio.

Ainsi, il y a sur France Inter de plus en plus d’émissions consensuelles, avec des contenus faits de politiquement correct, de langue de bois et de magazine qui frôle plus avec l’«Entertainment» qu’avec la volonté d’informer sur le réel, signe manifeste d’un appauvrissement du service public et de son alignement avec les politiques gestionnaires des radios privées. La conséquence de cette démission c’est que le public exigeant, se détourne de plus en plus des ondes de France Inter…

Tous ces témoignages véhiculés grâce à cette émission sont autant d’hommages aux vrais « gens », au public ou plutôt comme on dit dans la fonction publique aux « usagers ». Usagers de ce qui n’est pas votre radio, puisque, faut-il le rappeler, elle fonctionne avec de l’argent public. Continuer à parler d’eux et les informer sur des sujets pas toujours audibles ailleurs, avec sérieux, en toute liberté, hors de la pensée unique, est le moins que vous devez à tous !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart