ColombAnne
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

2 Éditions

Billet de blog 3 nov. 2010

J'ai parlé à mes métro-collègues

ColombAnne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© rikolachiasse
© rikolachiasse

J'aime Paris, j'aime pas Paris, j'aime plus Paris.

Savez-vous qu'il y a 28 places assises dans un wagon de métro ? Et au minimum une quarantaine en horaires d'affluence ?

Y avez vous déjà vu des gens qui se parlent ? Je veux dire des gens qui ne se connaissent pas au préalable ? C'est rare.

Je me posais la question depuis longtemps.

Aujourd'hui je l'ai fait. J'ai parlé à mes métro-collègues. Je n'étais pas dans un état second, j'étais juste épuisée de ma journée passée à parler à l'ordinateur.

A une dame obèse à la fermeture du pantalon ouverte, j'ai dit qu'elle était belle et qu'elle avait l'air d'une de ces déesses de la fécondité préhistoriques.

A une jeune fille qui sentait la vanille et le patchouli, j' ai demandé d'où venait son parfum.

A un vieux bonhomme, j'ai échangé des cachous contre une cigarette.

Et vous, mademoiselle au sac de thés Mariage et aux beaux yeux mouillés, qui avez l'air vieillie avant l'heure, que faites-vous ce soir à part vous pelotonner devant des séries idiotes ? Vous êtes trop jolie pour votre canapé, quand même !

Et toi, camarade, avec ton bouton de fièvre sur la tempe, ta main calleuse qui masse ton épaule endolorie, tu es du bâtiment ? Ca te plaît, camarade ? Encore des heures sup ? Parfois mieux vaut penser à aujourd'hui qu'à demain, mais ton patron, il se fait combien...?

Et toi, grand costaud si balèze qu'on dirait un flic en civil, il ne te manque que l'oreillette et on y croirait, tu fais quoi ce soir ? Surgelés party dans ton 25 m 2 ou quoi ? On peut venir ?

Et toi, le maigrichon qui me regarde bizarrement depuis que je cause, ça te paraît bizarre que les gens dans le métro te parlent ? Désolée, je ne suis pas un écran Samsung qui bouge mais se tait. Ne te cache pas derrière ton caban, je ne suis pas folle, et même si je l'étais tu ne risques pas grand-chose, tu peux toujours descendre à la prochaine.

Et vous, la miss cachée dans votre poncho péruvien, ça vous inquiète, qu'on discute le temps du trajet ? Non ? Si ?

Et toi, cousin, avec ton petit costume sans plis et tes gros sacs Tati, tu ne te sens pas trop à l'étroit ? Tu rentres pépère chez toi, tu as des enfants ? Deux ? Tu peux parler tu sais, personne ne te reverra... Tu vas chercher ta fille ? Elle revient de vacances, elle aurait bien aimé y rester, non ? Moi aussi, tu m'étonnes...

Salut à toi camarade qui ne m'écoute pas et qui danse sur ta musique dans ton casque, tu bouges bien, ça sent le pro du hip hop sauvage.

Salut à toi, mademoiselle-très-soignée qui me regarde à la dérobée comme on observe les subterfuges du renard vers le poulailler. Je ne chasse que les regards et les esprits farceurs, aujourd'hui, ne t'inquiète pas !

Salut à toi, môme avec ta valoche plus grosse que toi. Tu sais, le plan que tu surveilles à chaque station c'est toujours le même, le métro ne fait jamais de détours. Il n'y a que les détours qu'on fait ensemble qui valent le coup.

Et toi, mams'elle qui souris avec ta baguette ? Tu fais quoi dans la vie, raconte...

Salut à vous, passagers de ma ligne, à cette heure. Vous pouvez vous regarder dans les yeux, les risques sont minimes.

Vous êtes tous seuls, vous êtes tous différents, vous êtes tous uniques.

Vous êtes fatigués, vous êtes beaux, vous êtes peut-être mes voisins, au moins pour un quart d'heure.

J'aimerais qu'on se connaisse. Pas vous ?

Au-dessus de nous, la peau lisse, blanche, brillante, du serpent mécanique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier