Lucioles

Les lucioles de l'insurrection viendront de la fluorescence des rond-points.

Puisqu'au sein de la tempête, les lucioles réapparaissent, et laissent présager un autre avenir possible, la possibilité d'un ailleurs, la possibilité d'un monde plus juste, d'un monde plus libre. La poésie s'écrit dans les combats tissés par ceux et celles qui croyaient ne plus pouvoir se faire entendre, à cela la grève et la manifestation répondent. Il y a des possibles, les potentialités qui émergent au sein des rencontres actuelles et démontrent nos « arts de faire ». Face à ceux qui voudraient tenter de dessiner une lisse et injuste Histoire, les petites histoires s'éveillent et réécrivent leurs récits, en impliquant chaque subjectivité pour réaffirmer la nécessité de faire solidarité. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.